L'école de la République est en danger, réveillons-nous !

  • Par
  • Le 14/05/2020

De gros changements au sein de l'école sont apparus avec les projets du ministre actuel de l'éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. 

La loi pour l'école de la confiance a profondément modifié les attendus pour l'école, comme par exemple remplacer le socle commun de compétences à atteindre par les enfants jusqu'à la fin de la scolarité obligatoire par l'apprentissage exclusif des fondamentaux, ce qui exclut de nombreuses autres connaissances qui risquent de n'être acquises que par les enfants les plus favorisés pour lesquels les parents pourront financer des activités éducatives hors école. 

Mais ce qui est aussi grave est que les personnels chargés de mettre en oeuvre le projet du ministère, vivent fort mal la façon de devoir le faire, et sont maintenant plusieurs à dénoncer publiquement le sacrifice de l'école de la République qui est en train de se faire. 

Je joins ici trois articles parus dans le Café Pédagogique, dans leur ordre chronologique, qui confirment l'analyse que j'ai faite en introduction. 

Pour l'avenir de tous les enfants, il est urgent que les citoyens prennent conscience de ce qui se passe pour leur éducation scolaire et qui risque fort de creuser encore les inégalités déjà largement dénoncées en France.

1 men faillite des relations hulaines au men1-men-faillite-des-relations-hulaines-au-men.pdf (113.69 Ko)2 men un haut fonctionnaire parle2-men-un-haut-fonctionnaire-parle.pdf (126.41 Ko)3 men hauts fonctionnaires de noncent le projet du men3-men-hauts-fonctionnaires-de-noncent-le-projet-du-men.pdf (128.91 Ko)