L'heure d'hiver dites-vous ?

C'est très agaçant ce retour à l'heure d'hiver. Tout le monde dit n'importe quoi, les médias insistent pour dire que c'est pour faire des économies d'électricité ! Ça n'a JAMAIS été le cas !
L'heure légale, qui existe en France depuis 1891, a été précisément définie par une loi du 9 mars 1911 : à ce moment là notre horaire était calé sur le méridien de Greenwich qui passe par Bordeaux. C'est ce qu'on appelle l'heure GMT (Greenwich Meridian Time). 

Dès 1784, Benjamin Franklin rédige un guide dans lequel il suggère de décaler d’une heure les horaires d’été, et a calculé l’économie ainsi réalisée sur les bougies et lanternes ;

En 1907, William Willett, un maître ouvrier anglais, crée une brochure, The waste of day light (le gaspillage de la lumière du jour) pur expliquer le processus auquel il pense, changer d’heure au printemps-été à raison d’une avance de 20 mns à quatre reprises, pour atteindre 80 mns

Il explique qu’il a choisi de réaliser ce changement à deux heures du matin car c’est le moment qui gêne le moins la circulation des trains.

En 1923, pour faire des économies d'électricité mais aussi permettre aux gens de profiter davantage du soleil quand ils sont réveillés, une loi du 24 mai décide d'avancer l'heure d'une heure entre mars et octobre (du dernier samedi de mars à 23h au premier samedi d’octobre à minuit)[1] : pendant cette période on est alors à GMT + 1. Ça durera ainsi jusqu'à l'occupation.
Les allemands occupent Paris en juin 1940, chez eux on est sur l'heure germanique, or à Berlin c'est 1h de plus qu'à Paris. De plus ils ont comme nous une heure d'été, et en juin c'est le cas. Avec l'occupation ils imposent à la France occupée de se mettre à l'heure allemande, toutes les horloges avancent alors d'une heure. 
Mais rapidement la SNCF se plaint car les trains se croisent à la ligne de démarcation mais cela pose plein de problèmes : ceux qui remontent sont toujours en retard par rapport à l'horaire de la zone occupée, ceux qui descendent doivent attendre aux abords de la ligne de démarcation. C'est donc la SNCF qui fera pression sur le régime de Vichy pour qu'il y ait généralisation sur tout le pays de l'heure allemande. Voir à ce propos livre de Jean-Louis Bory (Mon village à l’heure allemande, Paris, 1945).


On vit ainsi à l'heure allemande, tant l'hiver que l'été, jusqu'à la libération. À ce moment le gouvernement décide qu'on reviendra à l'heure française, GMT, en plusieurs fois : un premier décret est publié et fait revenir l'heure du pays à GMT + 1, ce décret supprime en fait l'heure d'été.
Mais pour des raisons inconnues il n'y aura jamais de second décret et on reste alors à GMT + 1, soit à l'heure germanique !
En 1976, Valéry Giscard d'Estaing réinstaure l'heure d'été, GMT + 2, à la suite du choc pétrolier de 1973 : là c'est bien pour faire des économies d'électricité. 
Voilà, l'heure d'hiver n'a rien à voir avec de quelconques économies, c'est juste une survivance de l'occupation allemande. L'Angleterre par exemple, n'a jamais appliqué l'heure germanique dans les années 40, elle est toujours restée à l'heure GMT. C'est pourquoi il y a aujourd'hui une heure de décalage quand on va en Angleterre.
Donc pas besoin d'autant de bruit autour de l'heure d'hiver, qui est l'heure "normale" toute l'année depuis 1940. 
Mais dites-vous que si on revenait à l'heure GMT comme on était en 1911 et suivantes, ce n'est pas à 17h qu'il ferait noir en hiver, mais bien à 16 h ! Un peu tôt non ?
Et vous êtes-vous déjà dit qu'il y a une heure de décalage dans le lever et le coucher du soleil entre Strasbourg et Brest ?

Par ailleurs, savez-vous qu'aux EU l'heure d'hiver revient un mois plus tard que chez nous ? Savez-vous pourquoi ? Pour préserver Halloween et permettre qu'il fasse nuit un peu plus tard pour que la collecte des bonbons se fasse bien ! Un cadeau aux ..... confiseurs ! 


J'aime que les choses soient dites correctement plutôt que de fabuler !
Et les enfants sont bien plus en souffrance de se coucher 2 ou 3 h plus tard plusieurs fois dans la semaine et pendant les petites vacances que de devoir se régler sur un changement d'une seule heure, prévisible puisque la date est connue !
Qu'on se le dise !
 

Et je profite de cet échange pour répéter aux parents que dès ce soir Il faut qu'ils remettent leurs enfants au lit à l'heure comme s'ils allaient à l'école demain. Et ainsi jusqu'à la fin des vacances. C'est le seul moyen pour qu'ils reprennent l'école en forme. Et qu'ils profitent des derniers beaux jours pour s'aérer, profiter de la lumière naturelle, ne surtout pas s'enfermer devant des écrans !
Bon week end à tous, et bonne journée de 25 h ! 

 

Et dans quelques semaines je reviendrai vers vous pour vous parler de ….. l’heure d’été !

 

 

[1] Voir Yvonne Poulle, La France à l’heure allemande, BEC, 1999, vol 157