Nouveau retour d'une commune satisfaite

Voic le message reçu d’un adjoint au maire d’une commune du Tarn qui fait partie de celles que j’ai accompagnées dans ce département. 


" Bonjour Claire,
Je viens enfin vous donner quelques nouvelles de notre école de S.

Les résultats des changements mis en place en suivant les principes de la chronobiologie sont excellents. Les enfants sont satistaits et aucun parent ne remet en cause la nouvelle organisation. Je ne sais pas si vous avez eu des nouvelles des enseignantes mais en tous cas, elles sont ravies de l'organisation, à tous points de vue.

Côté administratif les nouvelles DASEN et IEN ont apparemment décidé d'ignorer totalement notre particularité... Du coup les enseignantes ont décidé de ne pas attirer l'attention.
Un écho via les techniciens de l'agglo me fait dire que c'est sans doute une bonne stratégie : l'IEN dont on avait attiré l'attention sur le regroupement des NAPs le jeudi aurait dit "Je ne comprends pas, en le faisant le même jour vous ne pouvez pas rentabiliser les animateurs...". Symptomatique !

Pour autant, l'organisation infuse doucement dans la partie rurale du territoire. Je pense que chacun se garde de remettre le sujet sur la table en période électorale, mais j'ai bon espoir que ça se débloque par la suite. Côté agglo j'ai plaidé pour un status quo, les enseignants ne sont pas très réceptifs par les temps qui courent (et on les comprendra...) et le risque de voir un candidat à la mairie faire preuve de démagogie en poussant le retour à la semaine de 4 jours est réel et viendrait nous bloquer par la suite.

J'espère que de votre côté les nouvelles sont bonnes, la santé notamment, et que vous vous ménagez un peu ! Cela me ferait plaisir d'avoir de vos nouvelles quand vous aurez un moment.

En attendant, merci encore pour votre accompagnement, nous en retirons les bienfaits au quotidien et je suis convaincu que nos enfants n'ont pas fini d'en bénéficier.


Amicalement, V.

 

Il est évidemment fort agréable de savoir que tout ce travail d'accompagnements que j'ai mené tout au long de ces années, produit des effets très positifs pour tous les enfants. 

Preuve supplémentaire que la réforme aurait pu réussir, et répondre aux ambitions de base.