Pour une école du bien-être de l'enfant

Depuis longtemps je dis que si on avait accepté d'écouter mes propositions, pour mettre en place la réforme dite des Rythmes scolaires, nous aurions vraiment pu participer, comme c'en était l'ambition, à la refondation de l'école. 

Malheureusement les ministres du quinquennat précédent ont persisté dans leurs erreurs, n'ont rien voulu entendre de ce qu'il fallait changer, on connait ce qu'il est advenu de cette réforme, totalement gâchée. 

Pourtant j'ai continué d'accompagner les communes qui me le demandaient, en particulier celles qui voulaient résister à la vague déferlante d'un retour à la semaine de 4 jours, la moins profitable aux enfants les plus fragiles. 

Or les communes qui ont accepté de me faire confiance et de suivre mes propositions et préconisations, sont elles, restées à 4,5 jours, sans envie de retour à 4 jours comme me l'écrivait hier un adjoint au maire d'une commune de Savoie que j'ai accompagnée. 

Et aujourd'hui m'a été envoyé un article de presse, que j'ai envie de partager, qui prouve à quel point on pouvait faire bouger l'école pour qu'elle réponde aux besoins des enfants, leur donne un bien-être quotidien tout en améliorant la vie professionnelle des enseignants. C'est une école devenue expérimentale, de Marmande, commune que j'ai également accompagnée, et voici ce qu'il en est. 

Mon seul regret dans tout cela, malgré mon investissement très important depuis maintenant plus de 9 ans, est que tous les enfants de France n'aient pas eu la chance de profiter d'une telle école, pourtant possible à mettre en place partout, en ville comme en rural. 

Je regrette tellement que le ministre actuel s'est empressé de donner la main aux maires, pour faire le choix de la semaine scolaire, en désengageant la responsabilité de l'état sur ce point important de l'éducation, plutôt que de proposer de revoir les copies, qui, je le reconnais, pour l'avoir constaté partout où je suis passée, n'étaient pas celles d'une organisation au bénéfice des enfants. 

Voici donc ce qu'il en est de cette école, premier projet soutenu par l'Éducation nationale de l'académie de Bordeaux. 

Diffusez si vous le pouvez, cela donnera peut-être envie à d'autres de s'y mettre et d'en faire bénéficier leurs élèves.

Expe marmande