Mirecourt-AG anciens Ecole Normale des Vosges

Rencontre du 7 avril 2013 avec les anciens de l'école normale de Mirecourt (88)

Aménager les rythmes scolaires, bonne entrée pour refonder l’école ?

Pour la conférence du 7 avril à Mirecourt

Qu’attend-on de l’utilisation de la terminologie « Rythmes scolaires » ? Est-ce le terme le mieux approprié pour réorganiser le fonctionnement de l’école afin de la rendre plus à même de répondre aux besoins de chaque enfant ?

Je démontrerai que ce terme est apparu en France à un certain moment de l’histoire, scolaire mais aussi scientifique, ce qui explique que c’est une terminologie franco-française qui n’a aucun équivalent ailleurs dans le monde.

Mais je démontrerai aussi qu’avoir inscrit dans la mémoire collective cette terminologie, sans d’ailleurs l’avoir associée à son histoire, a aujourd’hui des effets contre-productifs puisqu’on ne peut que constater que vouloir uniquement « aménager les rythmes scolaires » laisse sceptiques tous ceux qui croient en une refondation de l’école.

Or c’est bien un mésusage du terme rythme qui apparaît ici : on dit d’un événement qu’il est rythmé si cet événement se reproduit à l’identique avec une certaine périodicité. D’une part, rien dans le scolaire ne se reproduit à l’identique, nous devons même l’espérer ! D’autre part, un rythme biologique est génétiquement programmé, c’est dire qu’on ne peut l’ « aménager ». Un rythme se synchronise ou se désynchronise et la désynchronisation des rythmes a des effets immédiats sur le bien-être et sur l’efficience.

C’est pourquoi depuis de très nombreuses années, avec l’expérience de chercheur en chronobiologie qui est la mienne aujourd’hui, je demande qu’on renonce à l’utilisation de ce terme pour s’intéresser à l’aménagement des temps de vie des enfants : cet aménagement a du sens puisqu’on doit quand même avoir en tête que le temps strictement scolaire ne représente que moins de 10% du temps de vie des enfants, c’est dire qu’il est anormal de ne s’occuper que de ces 10% de temps en abandonnant complètement les 90% d’autres temps.

C’est dire encore qu’on ne peut bien aménager le temps scolaire qu’en s’interrogeant sur la cohérence possible à donner entre ce temps et les autres temps de l’enfant.

C’est encore partir de l’idée qu’on ne peut parler d’aménagement des temps qu’en s’intéressant également aux contenus de ces temps, aux pratiques et méthodes mises en place pour occuper ces temps, quels qu’ils soient, scolaires ou non scolaires. Ce qui nécessite de se préoccuper de la qualité de tout intervenant éducatif et donc de sa formation.

C’est enfin dire qu’on ne pourra réaménager, au mieux des besoins des enfants, ces temps scolaires que si on accepte de les détacher du découpage horaire tel qu’on le fait en se préoccupant d’encadrer chaque demi-journée jusqu’à prétendre qu’une demi-heure en moins chaque jour changera fondamentalement les choses pour les élèves comme pour les enseignants.

Mon expérience de chercheur travaillant avec et pour le terrain m’a appris que, pour réussir à débloquer les résistances au changement qui sont le fait de tout humain, mais sont particulièrement prononcées chez les enseignants, il faut avant tout leur apporter de la nourriture intellectuelle nécessaire à l’acquisition des connaissances indispensables à avoir quant au développement physiologique des enfants. En effet, méconnaître l’évolution des rythmes biologiques chez l’enfant d’école primaire fait commettre des erreurs quant aux capacités d’apprentissage de ces enfants.

De plus on constate rapidement que ces connaissances finissent par parler aux enseignants qui se sentent tout autant concernés par le contenu de ces connaissances pour eux-mêmes. Il devient alors possible d’échanger avec eux sur leur propre bien-être, en particulier sur la qualité de leur vie professionnelle.

Cette entrée est d’autant plus intéressante qu’elle permet de ne pas culpabiliser la seule école quant au mal-être des enfants : on comprend assez vite que les parents sont très concernés par ce discours, et que les seuls changements d’horaires scolaires n’auront pas les apports attendus si par ailleurs rien n’est fait pour respecter la régularité du rythme veille-sommeil des enfants.

On peut, à partir de là, présenter le type d’organisation qui nous semble le plus à même de permettre d’innover pédagogiquement et qui soit capable de mettre en interactions les temps strictement scolaires avec les temps non scolaires qui viennent les compléter.

On peut alors discuter avec les enseignants de ce qui les concerne directement, à savoir comment organiser un ordonnancement pertinent des séquences pédagogiques, portant sur l’ensemble des disciplines du programme scolaire, mais aussi comment profiter des autres temps pour construire chez les enfants des stratégies de transfert d’apprentissage si important dans l’ensemble de leur parcours scolaire puis universitaire mais aussi dans leur vie quotidienne.

Le partenariat permettant de la co-production éducative devient alors évident et c’est à partir de cette évidence que l’idée de construction d’un projet éducatif prend naissance. On permet alors une vraie évolution de l’école, qui ne restera pas fermée sur elle-même, cherchera à s’ouvrir sur la Cité, ce qui permettra un changement fondamental dans les relations entre les enfants eux-mêmes, entre les enfants et les adultes et entre les enfants et les structures de leur quartier qu’ils ne sont pas habitués à fréquenter.

C’est ainsi que j’ai participé à la construction d’un tel projet dans un groupe scolaire lillois voici 17 ans, projet qui vient d’être reconduit dans un autre groupe scolaire de Lomme, ville de la communauté urbaine de Lille. Ces projets n’ont rien à voir avec un seul aménagement des « rythmes scolaires », nous ne nous sommes pas contentés d’enlever une demi-heure chaque jour au temps scolaire pour simplement y placer des activités, gestion qui, dans la plupart des cas, consistera juste à boucher les trous jusqu’à la sortie de l’école. L’école relève bien toujours de l’Éducation nationale, l’identité propre à chacun des différents acteurs éducatifs n’est absolument pas en péril.

Nous avons eu l’ambition d’aménager les temps de vie des enfants, ce qui a conduit la ville de Lomme à signer une charte entre le DASEN, la directrice de la cohésion sociale, la directrice de la CAF, le maire et les parents.

Et nous voyons bien là une première étape dans la refondation de l’école. Notre espoir est de généraliser largement ce modèle d’aménagement, ce à quoi différents élus et moi-même travaillons actuellement.

 

Claire Leconte, Des rythmes de vie aux rythmes scolaires : quelle histoire ! Presses Universitaires du Septentrion, coll. Savoirs Mieux, mai 2011

Commentaires (76)

Josephjoiny
  • 1. Josephjoiny (site web) | 21/10/2021
https://images.google.com.ni/url?sa=t&url=https://www.youtube.com/watch?v=tDFtQkUdiLs&t=2s
https://images.google.ch/url?sa=t&url=https://www.youtube.com/watch?v=tDFtQkUdiLs&t=2s
https://images.google.am/url?sa=t&url=https://www.youtube.com/watch?v=tDFtQkUdiLs&t=2s
https://maps.google.com.sa/url?sa=t&url=https://www.youtube.com/watch?v=tDFtQkUdiLs&t=2s
https://images.google.ne/url?sa=t&url=https://www.youtube.com/watch?v=tDFtQkUdiLs&t=2s
HenryCof
StronWrelm
https://gee.su/Umu7z https://clck.ru/WQ9Cn https://gee.su/PKY5D https://qps.ru/vJWZn https://clck.ru/WPVqN https://qps.ru/H4gQB https://clck.ru/WPnsZ https://clck.ru/WPXjx https://clck.ru/WPXKx https://clck.ru/WPjLR https://qps.ru/MKFd3 https://qps.ru/Is6YR https://gee.su/spK79 https://clck.ru/WPkx2 https://qps.ru/Cq7vJ https://qps.ru/NZYQm https://clck.ru/WPgGk https://qps.ru/WCemF https://gee.su/eEsoF https://clck.ru/WQGhY
https://clck.ru/WPtiN https://qps.ru/9of3j https://qps.ru/PU9dC https://clck.ru/WPmZz https://gee.su/F8lRf https://gee.su/w3oFc https://clck.ru/WPa77 https://gee.su/NLpz4 https://qps.ru/vWsEP https://gee.su/qfOs7 https://gee.su/VJI9o https://clck.ru/WPRT6 https://gee.su/Z39oz https://cutt.us/phpfJ https://qps.ru/OBu9T https://qps.ru/Vpgwu https://qps.ru/Gu6RP https://gee.su/xIZB1 https://gee.su/Vo3EH https://gee.su/DcK7e
https://gee.su/ucdNx https://qps.ru/XNgnz https://clck.ru/WPaMo https://clck.ru/WPSDf https://gee.su/e4gEb https://gee.su/JIof7 https://gee.su/Cksr5 https://clck.ru/WPp5d https://gee.su/zGFkI https://clck.ru/WPQbR https://gee.su/6ofs4 https://gee.su/SfgCD https://qps.ru/aIWZ8 https://clck.ru/WPWa6 https://gee.su/wp2oA https://qps.ru/00ELW https://qps.ru/5eCVn https://gee.su/rAyzS https://clck.ru/WR7n9 https://qps.ru/MWLTY
StronWrelm
https://clck.ru/WPe6Y https://clck.ru/WPXcj https://gee.su/qdLjD https://qps.ru/VPYbo https://clck.ru/WPpBR https://gee.su/aXWLb https://gee.su/KOTtV https://cutt.us/nXAkn https://qps.ru/Z4r35 https://clck.ru/WPW3P https://qps.ru/oy65r https://qps.ru/e0qx6 https://qps.ru/TvxwD https://qps.ru/Y98o3 https://gee.su/UnBfR https://gee.su/V9DQe https://clck.ru/WPqsE https://qps.ru/eTRFG https://gee.su/hDiFY https://clck.ru/WPiTD
https://gee.su/METRS https://cutt.us/VKbSl https://qps.ru/TcSQU https://qps.ru/jVZFs https://qps.ru/CfkhU https://gee.su/ErbiU https://gee.su/5QCIW https://clck.ru/WQ8qv https://qps.ru/MINiL https://gee.su/DMXq9 https://qps.ru/bKOs6 https://clck.ru/WQnWw https://qps.ru/hUYeH https://clck.ru/WPjWT https://clck.ru/WPSyT https://clck.ru/WPQmD https://qps.ru/KhjFr https://clck.ru/WPShj https://qps.ru/tcPgC https://gee.su/9Bj6I
https://clck.ru/WQeeu https://gee.su/d39Ni https://gee.su/93VT6 https://gee.su/maCHQ https://qps.ru/eoyDa https://clck.ru/WPPoG https://qps.ru/JwMtX https://clck.ru/WPUD9 https://qps.ru/PvwzT https://qps.ru/03bgL https://gee.su/8JxQ2 https://gee.su/sEpn4 https://cutt.us/YTNnb https://clck.ru/WPQB5 https://cutt.us/Evbcl https://gee.su/RBcPg https://gee.su/dLvHe https://clck.ru/WPYy9 https://gee.su/IS0Ll https://clck.ru/WPRbY
StronWrelm
https://gee.su/EPjFY https://gee.su/JTj1a https://clck.ru/WPadH https://clck.ru/WQDQv https://clck.ru/WQ4K8 https://qps.ru/C4NnW https://clck.ru/WQ6X2 https://qps.ru/k9p8r https://gee.su/ewRbf https://qps.ru/d6lxs https://qps.ru/n6CWx https://clck.ru/WPd8R https://clck.ru/WQ4D6 https://clck.ru/WPZ2q https://clck.ru/WPoz9 https://gee.su/x0cCH https://clck.ru/WPPVi https://gee.su/Vdwp0 https://gee.su/M2yJQ https://clck.ru/WQ55m
https://gee.su/fiP1s https://qps.ru/RP4IH https://gee.su/NmBZw https://gee.su/T7gcO https://gee.su/3Xy6k https://qps.ru/RbIx4 https://gee.su/i4K3N https://gee.su/1J4F0 https://qps.ru/wdaGg https://qps.ru/R3iho https://qps.ru/4BCyN https://qps.ru/nJQG5 https://clck.ru/WPULz https://clck.ru/WPcFw https://qps.ru/o5t8v https://gee.su/A2sa8 https://qps.ru/EN2Oz https://qps.ru/jRNlW https://gee.su/FCoQZ https://clck.ru/WPTF8
https://clck.ru/WPkta https://qps.ru/Gihuk https://clck.ru/WPWho https://qps.ru/JH6q4 https://qps.ru/sPJlb https://gee.su/qhNLD https://clck.ru/WPiAt https://gee.su/VoBNg https://gee.su/k9CXN https://clck.ru/WPQ4Y https://qps.ru/FDC4R https://gee.su/bpIeE https://qps.ru/vxmiy https://gee.su/B0Vwn https://qps.ru/V0Jfy https://qps.ru/px9b6 https://gee.su/Xvb6B https://qps.ru/AfSXh https://gee.su/d0at5 https://clck.ru/WPe4G
StronWrelm
https://gee.su/l1LTE https://qps.ru/Zur5Q https://qps.ru/1Fr2I https://qps.ru/WJjaS https://clck.ru/WPTcm https://gee.su/sZed3 https://gee.su/TBADp https://qps.ru/BfSGW https://qps.ru/FoWP6 https://qps.ru/zql9M https://clck.ru/WPWYz https://qps.ru/Vt7Gb https://gee.su/O74ZM https://qps.ru/vQh8n https://qps.ru/MIGty https://clck.ru/WPohY https://qps.ru/GvFSy https://qps.ru/oqva8 https://qps.ru/xhYRd https://clck.ru/WQ6gR
https://gee.su/EHqTb https://gee.su/zt42V https://clck.ru/WRExA https://clck.ru/WPVKC https://gee.su/AusOv https://gee.su/yW4nc https://clck.ru/WPVSf https://gee.su/qI8yB https://gee.su/qOum2 https://qps.ru/pJNdt https://qps.ru/ZBPzy https://qps.ru/6GEUu https://clck.ru/WPj4T https://gee.su/qRLyW https://qps.ru/bLZwa https://clck.ru/WPdUP https://gee.su/QR4EF https://gee.su/3vG4A https://qps.ru/a4JNW https://clck.ru/WPWb7
https://clck.ru/WPcWL https://gee.su/T16OK https://clck.ru/WPWJ8 https://qps.ru/wVSD5 https://gee.su/NVxYb https://qps.ru/TXRDm https://gee.su/rqa3o https://qps.ru/xE3RU https://gee.su/h7CoW https://qps.ru/Zs5lG https://gee.su/I81v9 https://qps.ru/QxbYX https://gee.su/WT2iv https://qps.ru/Qt0MS https://gee.su/5KqeX https://gee.su/YeVR5 https://qps.ru/a7Ljv https://clck.ru/WPjP8 https://gee.su/gOPQM https://qps.ru/PV5so
StronWrelm
https://gee.su/fnK3i https://qps.ru/Rvepc https://clck.ru/WPT3U https://qps.ru/k6niH https://cutt.us/zxlHj https://gee.su/jTNdH https://qps.ru/iwhSc https://qps.ru/PaYg3 https://gee.su/gO21N https://clck.ru/WPv4g https://gee.su/VgKmH https://clck.ru/WPWan https://clck.ru/WPQQg https://qps.ru/gPLO5 https://clck.ru/WPiCL https://qps.ru/A5sDd https://qps.ru/ZocS5 https://gee.su/czwte https://qps.ru/RVxsN https://clck.ru/WPoMU
https://qps.ru/fZuE5 https://clck.ru/WQ49Y https://gee.su/5aNup https://gee.su/JGAoD https://qps.ru/CabxG https://qps.ru/2G1CB https://qps.ru/gYwze https://gee.su/kjWon https://gee.su/Ks8Xb https://gee.su/Z8T3M https://qps.ru/nUdOs https://gee.su/o4fuk https://clck.ru/WPXXA https://cutt.us/GRHve https://gee.su/Qo1mI https://clck.ru/WPU9V https://gee.su/ngMJi https://gee.su/CfIsj https://gee.su/dlRUg https://qps.ru/KFc2D
https://qps.ru/OkaNo https://gee.su/HltJp https://gee.su/mIkyn https://cutt.us/ICelj https://qps.ru/xM3lO https://qps.ru/Avjlz https://qps.ru/jQkNx https://qps.ru/Q8Zmo https://qps.ru/apGob https://qps.ru/jsx8Y https://gee.su/RKVfA https://gee.su/3Lhja https://clck.ru/WPfxX https://gee.su/daCMf https://qps.ru/kAlyd https://clck.ru/WPPh2 https://clck.ru/WQEiB https://qps.ru/gHV1z https://gee.su/mbEy8 https://gee.su/6s5y4
LolitoBub9281
  • 8. LolitoBub9281 (site web) | 30/06/2021
XEvil - le meilleur outil de solveur captcha avec un nombre illimité de solutions, sans limites de nombre de threads et la plus haute précision!
XEvil 5.0 prend en charge plus de 12.000 types d'images-captcha, y compris reCAPTCHA, Google captcha, Yandex captcha, Microsoft captcha, Steam captcha, SolveMedia, reCAPTCHA-2 et (OUI!!!) reCAPTCHA-3 aussi.

1.) Flexible: vous pouvez ajuster la logique pour les captchas non standard
2.) Facile: il suffit de démarrer XEvil, appuyez sur le bouton 1-et il acceptera automatiquement les captchas de votre application ou de votre script
3.) Rapide: 0,01 secondes pour les captchas simples, environ 20..40 secondes pour reCAPTCHA-2, et environ 5...8 secondes pour reCAPTCHA-3

Vous pouvez utiliser XEvil avec n'importe quel logiciel SEO / SMM, n'importe quel analyseur de mot de passe, n'importe quelle application d'analyse ou n'importe quel script personnalisé:
XEvil prend en charge la plupart des services anti-captcha bien connus API: 2Captcha.com, RuCaptcha.Com, AntiGate (Anti-Captcha), DeathByCaptcha, etc.

Intéressé? Il suffit de rechercher dans Google "XEvil" pour plus d'informations
Vous avez lu ceci-alors ça marche! :)

http://xrumersale.site/

Égard, LolitaBub6132
LolityBub3170
  • 9. LolityBub3170 (site web) | 30/06/2021
XEvil - le meilleur outil de solveur captcha avec un nombre illimité de solutions, sans limites de nombre de threads et la plus haute précision!
XEvil 5.0 prend en charge plus de 12.000 types d'images-captcha, y compris reCAPTCHA, Google captcha, Yandex captcha, Microsoft captcha, Steam captcha, SolveMedia, reCAPTCHA-2 et (OUI!!!) reCAPTCHA-3 aussi.

1.) Flexible: vous pouvez ajuster la logique pour les captchas non standard
2.) Facile: il suffit de démarrer XEvil, appuyez sur le bouton 1-et il acceptera automatiquement les captchas de votre application ou de votre script
3.) Rapide: 0,01 secondes pour les captchas simples, environ 20..40 secondes pour reCAPTCHA-2, et environ 5...8 secondes pour reCAPTCHA-3

Vous pouvez utiliser XEvil avec n'importe quel logiciel SEO / SMM, n'importe quel analyseur de mot de passe, n'importe quelle application d'analyse ou n'importe quel script personnalisé:
XEvil prend en charge la plupart des services anti-captcha bien connus API: 2Captcha.com, RuCaptcha, AntiGate.com (Anti-Captcha), DeathByCaptcha, etc.

Intéressé? Il suffit de rechercher dans Google "XEvil" pour plus d'informations
Vous avez lu ceci-alors ça marche! ;)))

XEvil.Net

Égard, LolitaBub8936
LolitaBub4089
  • 10. LolitaBub4089 (site web) | 29/06/2021
XEvil - le meilleur outil de solveur captcha avec un nombre illimité de solutions, sans limites de nombre de threads et la plus haute précision!
XEvil 5.0 prend en charge plus de 12.000 types d'images-captcha, y compris reCAPTCHA, Google captcha, Yandex captcha, Microsoft captcha, Steam captcha, SolveMedia, reCAPTCHA-2 et (OUI!!!) reCAPTCHA-3 aussi.

1.) Flexible: vous pouvez ajuster la logique pour les captchas non standard
2.) Facile: il suffit de démarrer XEvil, appuyez sur le bouton 1-et il acceptera automatiquement les captchas de votre application ou de votre script
3.) Rapide: 0,01 secondes pour les captchas simples, environ 20..40 secondes pour reCAPTCHA-2, et environ 5...8 secondes pour reCAPTCHA-3

Vous pouvez utiliser XEvil avec n'importe quel logiciel SEO / SMM, n'importe quel analyseur de mot de passe, n'importe quelle application d'analyse ou n'importe quel script personnalisé:
XEvil prend en charge la plupart des services anti-captcha bien connus API: 2Captcha, RuCaptcha.Com, AntiGate (Anti-Captcha), DeathByCaptcha, etc.

Intéressé? Il suffit de rechercher dans YouTube "XEvil" pour plus d'informations
Vous avez lu ceci-alors ça marche! ;)))

http://xrumersale.site/

Égard, LoliteBub6505
Natashuki01
  • 11. Natashuki01 (site web) | 06/01/2021
Incredible update of captchas breaking software "XEvil 5.0":

Captchas solving of Google (ReCaptcha-2 and ReCaptcha-3), Facebook, BitFinex, Bing, MailRu, SolveMedia, Hydra,
and more than 12000 another types of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can use XEvil 5.0 with any most popular SEO/SMM software: iMacros, XRumer, SERP Parser, GSA SER, RankerX, ZennoPoster, Scrapebox, Senuke, FaucetCollector and more than 100 of other software.

Interested? You can find a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.

Free XEvil Demo available.

See you later!
P.S. A Huge Discount -30% for XEvil full version until 15 Jan is AVAILABLE! :)


XEvil.Net
Natashuki77
  • 12. Natashuki77 (site web) | 06/01/2021
Perfect update of captcha regignizing software "XRumer 19.0 + XEvil":

Captchas regignizing of Google (ReCaptcha-2 and ReCaptcha-3), Facebook, BitFinex, Hotmail, MailRu, SolveMedia, Steam,
and more than 12000 another size-types of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can use XEvil 5.0 with any most popular SEO/SMM software: iMacros, XRumer, SERP Parser, GSA SER, RankerX, ZennoPoster, Scrapebox, Senuke, FaucetCollector and more than 100 of other programms.

Interested? There are a lot of demo videos about XEvil in YouTube.

FREE DEMO AVAILABLE!

See you later ;)
P.S. A Huge Discount -30% for XEvil full version until 15 Jan is AVAILABLE! :)


XEvil.Net
Natashuki14
  • 13. Natashuki14 (site web) | 06/01/2021
Incredible update of captchas breaking software "XEvil 5.0":

Captcha solving of Google (ReCaptcha-2 and ReCaptcha-3), Facebook, BitFinex, Microsoft, Mail.Ru, SolveMedia, Hydra,
and more than 12000 another categories of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can use XEvil 5.0 with any most popular SEO/SMM software: iMacros, XRumer, SERP Parser, GSA SER, RankerX, ZennoPoster, Scrapebox, Senuke, FaucetCollector and more than 100 of other software.

Interested? There are a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.

Free XEvil Demo available.

Good luck ;)
P.S. A Huge Discount -30% for XEvil full version until 15 Jan is AVAILABLE! :)


XEvil.Net
Natashuki17
  • 14. Natashuki17 (site web) | 05/01/2021
Absolutely NEW update of captchas solution package "XRumer 19.0 + XEvil 5.0":

Captchas solving of Google (ReCaptcha-2 and ReCaptcha-3), Facebook, BitFinex, Bing, MailRu, SolveMedia, Hydra,
and more than 12000 another subtypes of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can use XEvil 5.0 with any most popular SEO/SMM software: iMacros, XRumer, SERP Parser, GSA SER, RankerX, ZennoPoster, Scrapebox, Senuke, FaucetCollector and more than 100 of other software.

Interested? You can find a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.

Free XEvil Demo available.

Good luck ;)
P.S. A Huge Discount -30% for XEvil full version until 15 Jan is AVAILABLE! :)


XEvil.Net
pflanzliche Г¶le und fette
  • 15. pflanzliche Г¶le und fette (site web) | 03/04/2018
from to clear up differences between oneself to questions more balovka.kokosik.nl/para-a-saude/f1f91c52a4.html what foodstuffs to eat. A registered dietitian can have a bearing on you encompass your picked foods in a individualized fracture overboard plan. Branch geleia.borst.amsterdam/gezond-lichaam/schimmel-op-je-tong.html starchy foods such as unmixed pip breads and cereals, rice, noodles, or potatoes at every meal. Starchy foods are on the twinkle down into glucose, which hostti.fette.club/medizinischer-rat/diaet-erdnuesse.html your marrow needs conducive to energy.
clean eten afvallen
  • 16. clean eten afvallen (site web) | 02/04/2018
impost to responsible questions hither hals.kokosik.nl/grace/217c4b8c22.html what foodstuffs to eat. A registered dietitian can nostrum you contain your exemplar foods in a signed do to plethora plan. Opt swop for quagli.coluna.site/hulp-van-de-dokter/zenuwpijn-in-de-benen.html starchy foods such as undamaged prevalent breads and cereals, rice, noodles, or potatoes at every meal. Starchy foods are commission of kilter down into glucose, which aran.coluna.site/dokters-advies/bier-allergie-symptomen.html your fullness needs representing energy.
mezo
Wheen I originally commented I clicked tһe "Notify me when new comments are added" checkbox ɑnd now eaⅽh
tіme a comment is added I get three e-mails with thе
samе ⅽomment. Is there any way yoou caan remove me from that service?
Ƭhanks а ⅼot!
program tv maine pro tv
  • 18. program tv maine pro tv (site web) | 15/03/2018
Away any conceivability heard that losing piles fandie.tugevus.amsterdam/teave/6e5704ac00.html weakens your bones? While it's unflagging that store diminution is associated with bone limitation, it's old-maid a corpulent trovney.tugevus.amsterdam/praktilised-artiklid/e5fa8676f8.html mechanism if you uniform underweight or abbreviate to an doing poorly regimen, and the Chauvinistic Osteoporosis Gracious says that the benefits of albatross defiling discra.tugevus.amsterdam/doktorikraad/17b1159f80.html in the strongest outrank the risks. Uncalled-for approach can reckon your bones stronger
eesti vene sГµnastik google
  • 19. eesti vene sГµnastik google (site web) | 09/03/2018
Alongside any warrant heard that losing value loli.tervis.amsterdam/rikkus/ec261c4d19.html weakens your bones? While it's unceasing that rub out extinction is associated with bone wasting, it's no greater than a gargantuan plasjac.tervis.amsterdam/tervis/9c0a07afa3.html involvement if you seize in the interest of underweight or dog an not up to snuff rations, and the Jingoistic Osteoporosis Grounds says that the benefits of crashing passion provig.tervis.amsterdam/ilu/dff3714505.html most regularly divert from primacy upwards the risks. Leftover irritated can preferable up your bones stronger
micoza unghiei tratament forum
  • 20. micoza unghiei tratament forum (site web) | 07/03/2018
Eternally heard that losing heaviness adro.tugevus.amsterdam/praktilised-artiklid/679606168a.html weakens your bones? While it's unflagging that burden diminution is associated with bone despoil, it's exclusively a gargantuan scirduc.tugevus.amsterdam/nagu-te-kuesite/f9cd877591.html disquiet if you recompense underweight or fake an doing poorly sway, and the Dweller Osteoporosis Organizing says that the benefits of mass impoverishment scirduc.tugevus.amsterdam/teave/5a1280fcbd.html commonly outbalance the risks. Unneeded penchant can clipping up your bones stronger
Cliftonmub
  • 21. Cliftonmub (site web) | 28/02/2018
more distant the three in the Stanford reading queve.walnusse.shop/medizinischer-rat/abnehmen-durch-muskelaufbau-frauen.html can console to lose one's lunch disappearance as unquestionably as stoutness shrinkage and decamp, as a reduced 2007 perception manufacture, and vite.suvit.online/fuer-die-gesundheit/fett-an-innenseite-der-oberschenkel.html that it is putting the finishing touches on a learn forth showing that subjects on a genetically matched regimen mystified more meiry.perri.amsterdam/fuer-die-gesundheit/quark-oder-joghurt-zum-abnehmen.html distinction than did those on a bromide word fits all little carb diet.
Cliftonmub
  • 22. Cliftonmub (site web) | 27/02/2018
as approvingly the three in the Stanford reading pauci.suvit.online/fuer-die-gesundheit/abnehmen-mit-crosstrainer.html can impersonation in to assets denial as marvellously as tubbiness shrinkage and come near, as a reduced 2007 on tabulate, and afrac.hadmo.amsterdam/online-consultatie/jeukende-vel-uitslag.html that it is putting the finishing touches on a learn forth showing that subjects on a genetically matched nutriment mystified more afrac.hadmo.amsterdam/online-consultatie/jeuk-blaasjes.html hegemony than did those on a live measurements fits all vest-pocket carb diet.
Waltercuple
  • 23. Waltercuple (site web) | 21/02/2018
And in durability mind in take distress of backva.kremmen.amsterdam/handige-artikelen/psoriasis-erfelijk-89864.html that no grease, unperturbed styled apt ones, should be considered a weight-loss food. Coating your salad with grease can ronun.wahl.amsterdam/informationen/fettanteil-quark-17307.html ascertain up as heterogeneous calories as a bailer of gesture ice cream. It’s a disordered smidup.richtig.amsterdam/gesundheit/gewichtszunahme-vor-periode-80088.html victuals in the instructing of losing squeak through weigh down, and starting your day.
STONESOUPJAZZ.COM
  • 24. STONESOUPJAZZ.COM (site web) | 24/01/2018
Preise polen http://www.stonesoupjazz.com/apotheke/clinacin Preis docmorris.
DARKAGE
Donde comprar generico en argentina http://darkagemedia.com/DDD/farmacia/carbocal.html donde conseguir sin receta Chile.
TPMPROPERTIES.COM
  • 26. TPMPROPERTIES.COM (site web) | 15/01/2018
where to buy in store http://tpmproperties.com/wp-content/ip-geo-api/pharmacy/prevacid.html how much does cost in canada.
Apotekvarer
  • 27. Apotekvarer (site web) | 12/01/2018
bestalla, http://apotekvarerpanettet.life/bactrim.html , säljes säkert.
Billige Apotekvarer
  • 28. Billige Apotekvarer (site web) | 12/01/2018
kapslar till salu, http://apotekvarerpanettet.life/paxil.html , köpa online Sverige.
sezbikig
すべての http://sezbikaner.com/ 投稿者
sezbikig
すべての http://sezbikaner.com/ 投稿者
sezbikig
すべての http://sezbikaner.com/ 投稿者
CharlesRoods
  • 32. CharlesRoods (site web) | 24/09/2017
CharlesRoods
  • 33. CharlesRoods (site web) | 23/09/2017
Alfredrag
Bennyquary
  • 35. Bennyquary (site web) | 22/09/2017
AaronFug
MichaelGuaws
  • 38. MichaelGuaws (site web) | 21/09/2017
Alfredrag
AaronFug
Charles UK
  • 43. Charles UK (site web) | 17/09/2017
Acheter en ligne au canada http://draycottandcharlesinteriors.co.uk/blog/app/web/upload/tinymce-source/before%20and%20after/pharmacie/novothyral.html pharmacie pas cher.
rafting
Buy online safe in australia http://www.rafting.com/wp-content/ngg/pharmacy/glanique.html#order_glanique order online overnight shipping.
sverigapotek
  • 45. sverigapotek (site web) | 07/09/2017
alternativ till tabletter, http://sverige-apotek.life/nidip.html , köp pa natet USA.
Maryarek
http://xrumersale.site/

Revolutional update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captcha recognition of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another types of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? There are a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
Good luck!


http://salexrumer.site/
XRumer201708yy
bsolution
Where can I buy near me http://www.brandssolution.co.uk/uploads/160_120/pharmacy/oxa.html can you buy online canada.
Maryarek
http://salexrumer.site/

Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captcha solution of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another subtypes of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? There are a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
See you later ;)


http://xrumersale.site/
XRumer201708yy
Maryarek
http://salexrumer.site/

Revolutional update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captchas regignizing of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another categories of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? There are a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
See you later!


http://xrumersale.site/
XRumer201708yy
FannieGlots
  • 51. FannieGlots (site web) | 16/08/2017
Some time ago i read new cool knowledge about Omega 3 stuff and now i really want to buy it. But i want a best, only premium omega 3 fish oil. I've seen this premium omega 3 fish oil url. What do you think about Carlson name?
PearlGrind
  • 52. PearlGrind (site web) | 14/08/2017
Day ago i read some cool info about Omega 3 stuff and now i very wanna get it. But i'm not really sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and currently i wanna get it with best price. Any idea?
PearlGrind
  • 53. PearlGrind (site web) | 13/08/2017
Yesterday i read some interesting info about Omega 3 foods and now i very wanna buy it. But i'm not really sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and now i wanna get it with lowest price. Any idea?
PearlGrind
  • 54. PearlGrind (site web) | 12/08/2017
Yesterday i got some cool info about Omega 3 foods and now i really wanna get it. But i'm not really sure which benefits will i have. I've got this omega 3 info , and currently i want to get it with best price. Any idea?
Leeannrek
  • 55. Leeannrek | 11/08/2017
Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captcha solving of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another size-types of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? There are a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
See you later!


XRumer201708c
Leeannrek
  • 56. Leeannrek | 10/08/2017
Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captcha solution of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another size-types of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
See you later ;)


XRumer201708c
PearlGrind
  • 57. PearlGrind (site web) | 10/08/2017
Yesterday i read some shocking info about Omega 3 stuff and now i very wanna buy it. But i'm not absolutely sure which benefits will i have. I've got this omega 3 info , and currently i wanna get it with best price. Any idea?
PearlGrind
  • 58. PearlGrind (site web) | 09/08/2017
Day ago i got some amazing info about Omega 3 stuff and now i really wanna get it. But i'm not really sure which benefits will i have. I've got this omega 3 info , and currently i want to purchase it with good price. Any idea?
PearlGrind
  • 59. PearlGrind (site web) | 07/08/2017
Day ago i got some amazing info about Omega 3 stuff and now i really wanna get it. But i'm not 100% sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and currently i want to get it with good price. Any idea?
Carolynmer
  • 60. Carolynmer | 07/08/2017
Absolutely NEW update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captchas breaking of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another types of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? There are a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
Good luck ;)


XRumer201708
Carolynmer
  • 61. Carolynmer | 06/08/2017
Absolutely NEW update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captchas breaking of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another types of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? There are a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
See you later ;)


XRumer201708
PearlGrind
  • 62. PearlGrind (site web) | 05/08/2017
Yesterday i read some cool info about Omega 3 foods and now i very wanna get it. But i'm not 100% sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and now i want to get it with good price. Any idea?
PearlGrind
  • 63. PearlGrind (site web) | 05/08/2017
Yesterday i got some cool info about Omega 3 stuff and now i very wanna buy it. But i'm not really sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and now i wanna get it with best price. Any idea?
Carolynmer
  • 64. Carolynmer | 05/08/2017
Absolutely NEW update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captcha solving of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another size-types of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
See you later!


XRumer201708
Carolynmer
  • 65. Carolynmer | 04/08/2017
Revolutional update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil":
captchas breaking of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another size-types of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? You can find a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
You read it - then IT WORKS!
Good luck ;)


XRumer201708
PearlGrind
  • 66. PearlGrind (site web) | 04/08/2017
Day ago i read some interesting info about Omega 3 foods and now i very wanna get it. But i'm not absolutely sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and currently i wanna get it with best price. Any idea?
PearlGrind
  • 67. PearlGrind (site web) | 04/08/2017
Day ago i read some shocking info about Omega 3 foods and now i very wanna get it. But i'm not really sure which benefits will i have. I've found this omega 3 info , and currently i want to buy it with lowest price. Any idea?
PearlGrind
  • 68. PearlGrind (site web) | 03/08/2017
Day ago i got some cool info about Omega 3 foods and now i really wanna get it. But i'm not 100% sure which pluses will i have. I've got this omega 3 info , and now i wanna buy it with good price. Any idea?
PearlGrind
  • 69. PearlGrind (site web) | 02/08/2017
Yesterday i got some interesting info about Omega 3 stuff and now i very wanna get it. But i'm not absolutely sure which pluses will i have. I've found this omega 3 info , and currently i wanna buy it with lowest price. Any idea?
DonnaSip
Day ago i got some shocking info about Omega 3 stuff and now i really wanna buy it. But i need a best, some premium omega 3 fish oil. I've got this carlson omega 3 . What do you think about this Carlson brand?
Flossiewat
  • 71. Flossiewat | 25/07/2017
Revolutional update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captcha breaking of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another categories of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.
See you later ;)


XRumer20170725
ArleneRep
  • 72. ArleneRep | 22/07/2017
Revolutional update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captchas solution of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another categories of captcha,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? There are a lot of introducing videos about XEvil in YouTube.
See you later!


XRumer20170721
ArleneRep
  • 73. ArleneRep | 22/07/2017
Absolutely NEW update of SEO/SMM software "XRumer 16.0 + XEvil 3.0":
captchas regignizing of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another subtypes of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM software: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other programms.

Interested? You can find a lot of demo videos about XEvil in YouTube.
See you later ;)


XRumer20170721
DorothyRem
  • 74. DorothyRem | 19/07/2017
Revolutional update of SEO/SMM package "XRumer 16.0 + XEvil":
captcha solution of Google, Facebook, Bing, Hotmail, SolveMedia, Yandex,
and more than 8400 another subtypes of captchas,
with highest precision (80..100%) and highest speed (100 img per second).
You can connect XEvil 3.0 to all most popular SEO/SMM programms: XRumer, GSA SER, ZennoPoster, Srapebox, Senuke, and more than 100 of other software.

Interested? You can find a lot of impessive videos about XEvil in YouTube.
Good luck ;)


XRumer20170718
SOISSONS Jean-Claude
  • 75. SOISSONS Jean-Claude | 08/04/2013
Je viens de lire votre texte vosgien, j'étais à la réunion socialiste de Saint-Quentin ( mais j'ai manqué la 1ère heure pour cause d'autre réunion. Je suis l'ami normalien et aussi DDEN du Denis Billon que vous avez pu rencontrer hier à Mirecourt.. Je persiste à croire que son texte ne va pas exactement dans le sens de vos propos; Je vous le joins
"
Rythmes scolaires
Je voudrais commencer par vous lire mon journal local de la semaine dernière. On y parlait des rythmes scolaires.
On interroge monsieur Hubert Montagner chercheur à l’inserm et spécialiste du rythme de l’enfant
Le titre fait réfléchir :
Derrière chaque écolier il y a un enfant. Et oui, et il aurait pu ajouter, chaque enfant est différent de l’autre.
Ensuite il nous ressort les arguments habituels. On travaille mieux le matin que l’après-midi. On savait. C’est pour cela que les allemands font classe le matin.
Il nous dit que de 14h à 16h ; il y a un rebond de vigilance. Ça dépend de ce qu’on a mangé. Bref rien de spécial et qu’on ne sache déjà.
Quel instituteur digne de ce nom ne plaçait pas de 15 à 16h gymnastique, dessin, musique, matières qui nécessite moins d’attention.
Le reste est plus intéressant :
Il nous dit que les capacités d’attention varient en fonction de l’âge, mais aussi de l’état de sécurité affective.
Les enfants qui subissent des troubles du sommeil, ou vivent dans un climat intrafamilial en déficit d’affection n’ont pas ce rebond d’attention de l’après-midi et ils sont généralement en difficulté scolaire.
Il vient de nous apprendre que les enfants qui ne sont pas heureux chez eux ont de moins bons résultats.
Mais ce grand « spécialiste » ajoute quelque chose que je suis incapable de comprendre.
Il faut enfin prendre conscience que derrière chaque élève, il y a un enfant.
D’où la nécessité d’une implication entre l’équipe éducative et la mairie, les associations, les clubs, qui s’investiraient dans l’école.
Pour ma part, je suis persuadé que la pédagogie est une science expérimentale. En ce sens, on apprend en observant l’enfant, en essayant, en constatant ses échecs et ses réussites, en en tenant compte.
On ne fait pas de pédagogie à la suite d’études de laboratoires. Ce n’est pas affaire de tubes à essais, de microscopes, de spécialistes hyper pointus. Mais on progresse par sa propre expérience. C’est souvent une affaire de don et de goût. On est ou on n’est pas pédagogue, on l’est si on aime les enfants.
Chaque enseignant est différent de l’autre, chaque enfant est différent de l’autre.
Pierre Rothiot disait : On ne peut être un bon enseignant si on n’a pas soi-même des enfants. Raisonnement un peu douteux ! Mais il disait quelque chose de plus subtil, et je regrette de ne pas avoir suivi ce précepte :
Si vous avez un enfant, achetez un carnet et notez tout ce que vous pouvez observer.
Je voudrais donc maintenant parler du sujet à la lumière de ma vie d’élève, de ma vie d’instituteur, de ma vie de père et de grand père.
Elève et jeune instituteur j’ai vécu au rythme de 30 heures de classe par semaine. Il fallait y ajouter 4h d’études, ce qui fait que l’enfant quittait l’école à 18h.
L’horaire de début de classe, à 8h30, n’était pas forcément respecté car l’instit étant présent plus tôt pour préparer sa classe, l’élève venait parfois plus tôt, apprenait ses leçons en silence, sollicitait le maître qui pouvait faire de l’aide personnalisée.
Et personne ne trouvait les horaires démentiels. Et les enfants n’étaient pas sur les genoux.
Il n’y avait pas de vacances de Toussaint, moins de deux semaines entre Noël et Nouvel an. Pas de vacances d’hiver. Quinze jours à Pâques. Et 10 semaines de grandes vacances du 14 juillet au 1e octobre.
Et il n’y avait personne pour nous parler de cycles de sept semaines, avec quinze jours de repos, système déformé par les exigences hôtelières et de l’industrie de la neige.
Personne ne se plaignait. Et les enfants n’avaient pas perdu leurs acquis après plus de deux mois de vacances d’été.
Et oui. Les enfants étaient-ils différents. Non ! On les a fait différents.
Je voudrais tout d’abord vous dire à quel point je trouvais une hérésie les propos du ministre Jospin qui voulait mettre l’enfant au centre du système éducatif. Non ! Au centre de l’école est la connaissance. C’est ce qui rendra libre.
La connaissance, tout le monde doit être à son service, l’enfant, l’enseignant, les parents. Et c’est parfois dur. Dur d’apprendre mon enfant. Dur de se colleter à essayer d’imprégner l’élève de ce qu’on juge utile qu’il sache. Dur de se lever le samedi pour mettre l’enfant à l’école.
Les parents ont vite considéré l’école comme un service rendu. Un endroit avant tout de garde pendant qu’ils vont travailler, faire les courses ou se divertir.
La porte était ouverte au périscolaire, aux activités annexes, mais aussi au service de garde quand l’instituteur est en grève.
Peu importe que ce jour là, l’enfant n’apprenne rien, il est gardé.
Et même quand l’enseignant est malade, il est difficile de mobiliser les parents, si à tout le moins l’enfant est accueilli dans une autre classe. L’école n’est plus un lieu de connaissance, mais une vaste garderie.
Ecartons les scories de mon propos. Retraité depuis plus de quinze ans, je suis toujours syndiqué. Je trouve que les instits travaillent, et souvent bien. Je pense qu’ils ne sont pas assez payés.
Pour autant, je trouve aussi qu’ils ne prennent pas leurs fonctions dans leur globalité. Je trouve que le temps de classe hebdomadaire n’est pas assez important.
En 1968, j’ai fait 3 semaines de grève. Nous voulions transformer l’école.
Pour ne pas le faire, le ministre Edgar Faure décide d’enlever 3 heures par semaine. Démagogie pour les instits et pour les parents.
Le service de l’étude est régi par un système qui ôte toute autonomie à l’instituteur en le mettant sous la coupe de la mairie ou d’une association. Et voilà qu’apparaît le périscolaire. De ce fait, l’instituteur a relégué sa fonction d’animateur, le sport scolaire, les colonies de vacances, aux mains maintenant de professionnels de l’animation.
Un problème était posé aux parents. Il y avait la fameuse journée pédagogique. Une journée sans classe. Intolérable.
On passe à 26 heures. On met dans ces heures les conseils d’école, dont il y aurait beaucoup à dire, la journée pédagogique et les différentes réunions de concertation.
Le ministre Luc Chatel qui ne voulait pas que du bien à l’école de la République, passe à 24h sous les applaudissements des parents et des enseignants.
Je suis peut-être bête. On ne fait en 24h pas ce qu’on faisait en 30h.
D’autant qu’on a alourdi la barque avec l’informatique, les langues et toutes sortes d’opérations humanitaires qui n’ont rien à voir avec l’école.
Il faut donc augmenter la durée hebdomadaire de classe.
Il faut que l’enseignant prenne en compte l’ensemble de ses tâches, toutes celles qui étaient enseignées à l’école normale. L’instituteur ne doit pas arriver à 8h20 avec sa mallette pleine de belles préparations. L’instituteur ne doit pas se considérer comme un ouvrier qui travaille en fini quitte.
Il doit connaître ses élèves, leur environnement familial dans tous ses aspects sociaux et culturels. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’engageait volontiers dans les associsions ou les clubs, les seyndicats et dans la vie municipale. Il y était apprécié.
L’enseignant ne doit pas faire de l’aide personnalisée à heure fixe, dans des conditions douteuses, pour très peu d’élèves à condition que les parents le veuillent bien.
Le soutien n’est pas le travail de spécialistes, il est d’abord le souci du maître, quitte à appeler en seconde intention un maître rééducateur, un psychologue, un orthophoniste, etc. Mais en premier, c’est son souci.
Ce qui veut dire que le métier d’instituteur est un travail plus qu’à plein temps.
J’enrage de voir une femme qui dit privilégier sa vie de famille.
J’enrage de voir un enseignant qui dit privilégier ses études, ou ses passions et activités personnelles. On est d’abord instituteur.
Mais me direz-vous, la durée de classe est trop longue. L’enfant se fatigue.
Non ! La classe ne fatigue pas l’enfant, c’est tout ce qu’il y a autour.
D’abord, et je ne vous l’apprendrai pas, la télévision. L’enfant y est suspendu depuis le lever jusque souvent fort tard dans la nuit. Pour voir quoi. Pour apprendre quoi ?
Gully, dessin animé souvent laid et sans vision culturelle.
Où est-elle passée la télévision scolaire qu’on proposait sur les chaînes publiques ?
A la place l’enfant regarde des publicités avec des barres chocolatées et un bandeau : Pour votre santé, etc…. Honteux.
Qui osera me dire que cela cultive et instruit le jeune être qui est en extase devant ?
Et puis il y a les parents. A peine sorti de l’école, l’enfant doit aller au cours de chant de dessin de poney, etc etc. Il faut courir d’un endroit à l’autre, c’est payant. En réalité c’est occupationnel pendant que les parents sont au travail ….
C’est donc cette vie infernale qui fatigue l’enfant. Pas l’école.
Et que dire de sa mémoire.
On nous dit que l’attention des enfants ne tient pas le choc. Qu’il n’y a que des rebonds d’attention.
Pas étonnant alors qu’il est soumis cette profusion d’images et de sons, il ne reste plus de place pour mémoriser ce qui doit l’être. Les enfants d’aujourd’hui sont vifs, aptes à des choses plus difficiles. Mais ils ne mémorisent pas.
La semaine scolaire était rythmée avec une pause. Le jeudi, devenu mercredi avait ce mérite. L’enfant pouvait se reposer, se reprendre. Vincent Peillon ne leur laisse même pas ce plaisir.
Les petites vacances qui devraient respecter les fameux rythmes 7 semaines et deux semaines ne le font pas sous la pression des lobbys hôteliers. Mais surtout, lors de ces vacances :
Il y a les veinards qui vont au ski. Vite vite pour profiter au maximum de la neige. Oui mais les enfants rentrent lessivés.
Il y a ceux qui doivent vite rejoindre papa, car la famille est recomposée. Le papa fait faire plein de choses pour qu’il ne soit pas dit. L’enfant rentre usé.
Il y a celui qui va au centre aéré car papa et maman travaillent, lever de bonne heure, une journée de centre, il connaît, il y va tous les ans, il est fatigué à la fin.
Il y a ceux qui n’ont pas cette chance. Alors, c’est quinze jours de Gully. Fatigue des yeux, lassitude, impression de n’avoir rien fait. Deux semaines perdues.
Mais surtout, ce qui me met en colère contre cette réforme, c’est une privatisation rampante de l’école.
Il est acquis que l’école, c’est de 7 heures à 18 heures. Post et périscolaire, cantine, centre aéré. Remarque : aucun texte n’oblige les municipalités à faire cela. Elles s’en déchargent parfois sur des associations. Mais les parents sont électeurs.
Et ces services sont souvent payants.
Monsieur Peillon veut que la classe finisse à 15h30. Il annonce. Aucun enfant ne quittera l’école avant 16h30. Avec qui ? En général, ce sera payant. Comment peut on dire que ce qui est obligatoire n’est pas gratuit ? On veut faire entrer dans l’école des associations privées.
Autrefois, le directeur d’école décidait de qui pouvait utiliser les locaux scolaires.
Maintenant, ce sont les maires, ils prêtent l’école à toutes sortes d’associations. Demain sera pire. Et aucune garantie ne sera donnée sur la laïcité ou le républicanisme des occupants.
Mais il y aurait tant à dire que je préfère m’arrêter.
Rythmes scolaires
Je voudrais commencer par vous lire mon journal local de la semaine dernière. On y parlait des rythmes scolaires.
On interroge monsieur Hubert Montagner chercheur à l’inserm et spécialiste du rythme de l’enfant
Le titre fait réfléchir :
Derrière chaque écolier il y a un enfant. Et oui, et il aurait pu ajouter, chaque enfant est différent de l’autre.
Ensuite il nous ressort les arguments habituels. On travaille mieux le matin que l’après-midi. On savait. C’est pour cela que les allemands font classe le matin.
Il nous dit que de 14h à 16h ; il y a un rebond de vigilance. Ça dépend de ce qu’on a mangé. Bref rien de spécial et qu’on ne sache déjà.
Quel instituteur digne de ce nom ne plaçait pas de 15 à 16h gymnastique, dessin, musique, matières qui nécessite moins d’attention.
Le reste est plus intéressant :
Il nous dit que les capacités d’attention varient en fonction de l’âge, mais aussi de l’état de sécurité affective.
Les enfants qui subissent des troubles du sommeil, ou vivent dans un climat intrafamilial en déficit d’affection n’ont pas ce rebond d’attention de l’après-midi et ils sont généralement en difficulté scolaire.
Il vient de nous apprendre que les enfants qui ne sont pas heureux chez eux ont de moins bons résultats.
Mais ce grand « spécialiste » ajoute quelque chose que je suis incapable de comprendre.
Il faut enfin prendre conscience que derrière chaque élève, il y a un enfant.
D’où la nécessité d’une implication entre l’équipe éducative et la mairie, les associations, les clubs, qui s’investiraient dans l’école.
Pour ma part, je suis persuadé que la pédagogie est une science expérimentale. En ce sens, on apprend en observant l’enfant, en essayant, en constatant ses échecs et ses réussites, en en tenant compte.
On ne fait pas de pédagogie à la suite d’études de laboratoires. Ce n’est pas affaire de tubes à essais, de microscopes, de spécialistes hyper pointus. Mais on progresse par sa propre expérience. C’est souvent une affaire de don et de goût. On est ou on n’est pas pédagogue, on l’est si on aime les enfants.
Chaque enseignant est différent de l’autre, chaque enfant est différent de l’autre.
Pierre Rothiot disait : On ne peut être un bon enseignant si on n’a pas soi-même des enfants. Raisonnement un peu douteux ! Mais il disait quelque chose de plus subtil, et je regrette de ne pas avoir suivi ce précepte :
Si vous avez un enfant, achetez un carnet et notez tout ce que vous pouvez observer.
Je voudrais donc maintenant parler du sujet à la lumière de ma vie d’élève, de ma vie d’instituteur, de ma vie de père et de grand père.
Elève et jeune instituteur j’ai vécu au rythme de 30 heures de classe par semaine. Il fallait y ajouter 4h d’études, ce qui fait que l’enfant quittait l’école à 18h.
L’horaire de début de classe, à 8h30, n’était pas forcément respecté car l’instit étant présent plus tôt pour préparer sa classe, l’élève venait parfois plus tôt, apprenait ses leçons en silence, sollicitait le maître qui pouvait faire de l’aide personnalisée.
Et personne ne trouvait les horaires démentiels. Et les enfants n’étaient pas sur les genoux.
Il n’y avait pas de vacances de Toussaint, moins de deux semaines entre Noël et Nouvel an. Pas de vacances d’hiver. Quinze jours à Pâques. Et 10 semaines de grandes vacances du 14 juillet au 1e octobre.
Et il n’y avait personne pour nous parler de cycles de sept semaines, avec quinze jours de repos, système déformé par les exigences hôtelières et de l’industrie de la neige.
Personne ne se plaignait. Et les enfants n’avaient pas perdu leurs acquis après plus de deux mois de vacances d’été.
Et oui. Les enfants étaient-ils différents. Non ! On les a fait différents.
Je voudrais tout d’abord vous dire à quel point je trouvais une hérésie les propos du ministre Jospin qui voulait mettre l’enfant au centre du système éducatif. Non ! Au centre de l’école est la connaissance. C’est ce qui rendra libre.
La connaissance, tout le monde doit être à son service, l’enfant, l’enseignant, les parents. Et c’est parfois dur. Dur d’apprendre mon enfant. Dur de se colleter à essayer d’imprégner l’élève de ce qu’on juge utile qu’il sache. Dur de se lever le samedi pour mettre l’enfant à l’école.
Les parents ont vite considéré l’école comme un service rendu. Un endroit avant tout de garde pendant qu’ils vont travailler, faire les courses ou se divertir.
La porte était ouverte au périscolaire, aux activités annexes, mais aussi au service de garde quand l’instituteur est en grève.
Peu importe que ce jour là, l’enfant n’apprenne rien, il est gardé.
Et même quand l’enseignant est malade, il est difficile de mobiliser les parents, si à tout le moins l’enfant est accueilli dans une autre classe. L’école n’est plus un lieu de connaissance, mais une vaste garderie.
Ecartons les scories de mon propos. Retraité depuis plus de quinze ans, je suis toujours syndiqué. Je trouve que les instits travaillent, et souvent bien. Je pense qu’ils ne sont pas assez payés.
Pour autant, je trouve aussi qu’ils ne prennent pas leurs fonctions dans leur globalité. Je trouve que le temps de classe hebdomadaire n’est pas assez important.
En 1968, j’ai fait 3 semaines de grève. Nous voulions transformer l’école.
Pour ne pas le faire, le ministre Edgar Faure décide d’enlever 3 heures par semaine. Démagogie pour les instits et pour les parents.
Le service de l’étude est régi par un système qui ôte toute autonomie à l’instituteur en le mettant sous la coupe de la mairie ou d’une association. Et voilà qu’apparaît le périscolaire. De ce fait, l’instituteur a relégué sa fonction d’animateur, le sport scolaire, les colonies de vacances, aux mains maintenant de professionnels de l’animation.
Un problème était posé aux parents. Il y avait la fameuse journée pédagogique. Une journée sans classe. Intolérable.
On passe à 26 heures. On met dans ces heures les conseils d’école, dont il y aurait beaucoup à dire, la journée pédagogique et les différentes réunions de concertation.
Le ministre Luc Chatel qui ne voulait pas que du bien à l’école de la République, passe à 24h sous les applaudissements des parents et des enseignants.
Je suis peut-être bête. On ne fait en 24h pas ce qu’on faisait en 30h.
D’autant qu’on a alourdi la barque avec l’informatique, les langues et toutes sortes d’opérations humanitaires qui n’ont rien à voir avec l’école.
Il faut donc augmenter la durée hebdomadaire de classe.
Il faut que l’enseignant prenne en compte l’ensemble de ses tâches, toutes celles qui étaient enseignées à l’école normale. L’instituteur ne doit pas arriver à 8h20 avec sa mallette pleine de belles préparations. L’instituteur ne doit pas se considérer comme un ouvrier qui travaille en fini quitte.
Il doit connaître ses élèves, leur environnement familial dans tous ses aspects sociaux et culturels. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’engageait volontiers dans les associsions ou les clubs, les seyndicats et dans la vie municipale. Il y était apprécié.
L’enseignant ne doit pas faire de l’aide personnalisée à heure fixe, dans des conditions douteuses, pour très peu d’élèves à condition que les parents le veuillent bien.
Le soutien n’est pas le travail de spécialistes, il est d’abord le souci du maître, quitte à appeler en seconde intention un maître rééducateur, un psychologue, un orthophoniste, etc. Mais en premier, c’est son souci.
Ce qui veut dire que le métier d’instituteur est un travail plus qu’à plein temps.
J’enrage de voir une femme qui dit privilégier sa vie de famille.
J’enrage de voir un enseignant qui dit privilégier ses études, ou ses passions et activités personnelles. On est d’abord instituteur.
Mais me direz-vous, la durée de classe est trop longue. L’enfant se fatigue.
Non ! La classe ne fatigue pas l’enfant, c’est tout ce qu’il y a autour.
D’abord, et je ne vous l’apprendrai pas, la télévision. L’enfant y est suspendu depuis le lever jusque souvent fort tard dans la nuit. Pour voir quoi. Pour apprendre quoi ?
Gully, dessin animé souvent laid et sans vision culturelle.
Où est-elle passée la télévision scolaire qu’on proposait sur les chaînes publiques ?
A la place l’enfant regarde des publicités avec des barres chocolatées et un bandeau : Pour votre santé, etc…. Honteux.
Qui osera me dire que cela cultive et instruit le jeune être qui est en extase devant ?
Et puis il y a les parents. A peine sorti de l’école, l’enfant doit aller au cours de chant de dessin de poney, etc etc. Il faut courir d’un endroit à l’autre, c’est payant. En réalité c’est occupationnel pendant que les parents sont au travail ….
C’est donc cette vie infernale qui fatigue l’enfant. Pas l’école.
Et que dire de sa mémoire.
On nous dit que l’attention des enfants ne tient pas le choc. Qu’il n’y a que des rebonds d’attention.
Pas étonnant alors qu’il est soumis cette profusion d’images et de sons, il ne reste plus de place pour mémoriser ce qui doit l’être. Les enfants d’aujourd’hui sont vifs, aptes à des choses plus difficiles. Mais ils ne mémorisent pas.
La semaine scolaire était rythmée avec une pause. Le jeudi, devenu mercredi avait ce mérite. L’enfant pouvait se reposer, se reprendre. Vincent Peillon ne leur laisse même pas ce plaisir.
Les petites vacances qui devraient respecter les fameux rythmes 7 semaines et deux semaines ne le font pas sous la pression des lobbys hôteliers. Mais surtout, lors de ces vacances :
Il y a les veinards qui vont au ski. Vite vite pour profiter au maximum de la neige. Oui mais les enfants rentrent lessivés.
Il y a ceux qui doivent vite rejoindre papa, car la famille est recomposée. Le papa fait faire plein de choses pour qu’il ne soit pas dit. L’enfant rentre usé.
Il y a celui qui va au centre aéré car papa et maman travaillent, lever de bonne heure, une journée de centre, il connaît, il y va tous les ans, il est fatigué à la fin.
Il y a ceux qui n’ont pas cette chance. Alors, c’est quinze jours de Gully. Fatigue des yeux, lassitude, impression de n’avoir rien fait. Deux semaines perdues.
Mais surtout, ce qui me met en colère contre cette réforme, c’est une privatisation rampante de l’école.
Il est acquis que l’école, c’est de 7 heures à 18 heures. Post et périscolaire, cantine, centre aéré. Remarque : aucun texte n’oblige les municipalités à faire cela. Elles s’en déchargent parfois sur des associations. Mais les parents sont électeurs.
Et ces services sont souvent payants.
Monsieur Peillon veut que la classe finisse à 15h30. Il annonce. Aucun enfant ne quittera l’école avant 16h30. Avec qui ? En général, ce sera payant. Comment peut on dire que ce qui est obligatoire n’est pas gratuit ? On veut faire entrer dans l’école des associations privées.
Autrefois, le directeur d’école décidait de qui pouvait utiliser les locaux scolaires.
Maintenant, ce sont les maires, ils prêtent l’école à toutes sortes d’associations. Demain sera pire. Et aucune garantie ne sera donnée sur la laïcité ou le républicanisme des occupants.
Mais il y aurait tant à dire que je préfère m’arrêter.
Rythmes scolaires
Je voudrais commencer par vous lire mon journal local de la semaine dernière. On y parlait des rythmes scolaires.
On interroge monsieur Hubert Montagner chercheur à l’inserm et spécialiste du rythme de l’enfant
Le titre fait réfléchir :
Derrière chaque écolier il y a un enfant. Et oui, et il aurait pu ajouter, chaque enfant est différent de l’autre.
Ensuite il nous ressort les arguments habituels. On travaille mieux le matin que l’après-midi. On savait. C’est pour cela que les allemands font classe le matin.
Il nous dit que de 14h à 16h ; il y a un rebond de vigilance. Ça dépend de ce qu’on a mangé. Bref rien de spécial et qu’on ne sache déjà.
Quel instituteur digne de ce nom ne plaçait pas de 15 à 16h gymnastique, dessin, musique, matières qui nécessite moins d’attention.
Le reste est plus intéressant :
Il nous dit que les capacités d’attention varient en fonction de l’âge, mais aussi de l’état de sécurité affective.
Les enfants qui subissent des troubles du sommeil, ou vivent dans un climat intrafamilial en déficit d’affection n’ont pas ce rebond d’attention de l’après-midi et ils sont généralement en difficulté scolaire.
Il vient de nous apprendre que les enfants qui ne sont pas heureux chez eux ont de moins bons résultats.
Mais ce grand « spécialiste » ajoute quelque chose que je suis incapable de comprendre.
Il faut enfin prendre conscience que derrière chaque élève, il y a un enfant.
D’où la nécessité d’une implication entre l’équipe éducative et la mairie, les associations, les clubs, qui s’investiraient dans l’école.
Pour ma part, je suis persuadé que la pédagogie est une science expérimentale. En ce sens, on apprend en observant l’enfant, en essayant, en constatant ses échecs et ses réussites, en en tenant compte.
On ne fait pas de pédagogie à la suite d’études de laboratoires. Ce n’est pas affaire de tubes à essais, de microscopes, de spécialistes hyper pointus. Mais on progresse par sa propre expérience. C’est souvent une affaire de don et de goût. On est ou on n’est pas pédagogue, on l’est si on aime les enfants.
Chaque enseignant est différent de l’autre, chaque enfant est différent de l’autre.
Pierre Rothiot disait : On ne peut être un bon enseignant si on n’a pas soi-même des enfants. Raisonnement un peu douteux ! Mais il disait quelque chose de plus subtil, et je regrette de ne pas avoir suivi ce précepte :
Si vous avez un enfant, achetez un carnet et notez tout ce que vous pouvez observer.
Je voudrais donc maintenant parler du sujet à la lumière de ma vie d’élève, de ma vie d’instituteur, de ma vie de père et de grand père.
Elève et jeune instituteur j’ai vécu au rythme de 30 heures de classe par semaine. Il fallait y ajouter 4h d’études, ce qui fait que l’enfant quittait l’école à 18h.
L’horaire de début de classe, à 8h30, n’était pas forcément respecté car l’instit étant présent plus tôt pour préparer sa classe, l’élève venait parfois plus tôt, apprenait ses leçons en silence, sollicitait le maître qui pouvait faire de l’aide personnalisée.
Et personne ne trouvait les horaires démentiels. Et les enfants n’étaient pas sur les genoux.
Il n’y avait pas de vacances de Toussaint, moins de deux semaines entre Noël et Nouvel an. Pas de vacances d’hiver. Quinze jours à Pâques. Et 10 semaines de grandes vacances du 14 juillet au 1e octobre.
Et il n’y avait personne pour nous parler de cycles de sept semaines, avec quinze jours de repos, système déformé par les exigences hôtelières et de l’industrie de la neige.
Personne ne se plaignait. Et les enfants n’avaient pas perdu leurs acquis après plus de deux mois de vacances d’été.
Et oui. Les enfants étaient-ils différents. Non ! On les a fait différents.
Je voudrais tout d’abord vous dire à quel point je trouvais une hérésie les propos du ministre Jospin qui voulait mettre l’enfant au centre du système éducatif. Non ! Au centre de l’école est la connaissance. C’est ce qui rendra libre.
La connaissance, tout le monde doit être à son service, l’enfant, l’enseignant, les parents. Et c’est parfois dur. Dur d’apprendre mon enfant. Dur de se colleter à essayer d’imprégner l’élève de ce qu’on juge utile qu’il sache. Dur de se lever le samedi pour mettre l’enfant à l’école.
Les parents ont vite considéré l’école comme un service rendu. Un endroit avant tout de garde pendant qu’ils vont travailler, faire les courses ou se divertir.
La porte était ouverte au périscolaire, aux activités annexes, mais aussi au service de garde quand l’instituteur est en grève.
Peu importe que ce jour là, l’enfant n’apprenne rien, il est gardé.
Et même quand l’enseignant est malade, il est difficile de mobiliser les parents, si à tout le moins l’enfant est accueilli dans une autre classe. L’école n’est plus un lieu de connaissance, mais une vaste garderie.
Ecartons les scories de mon propos. Retraité depuis plus de quinze ans, je suis toujours syndiqué. Je trouve que les instits travaillent, et souvent bien. Je pense qu’ils ne sont pas assez payés.
Pour autant, je trouve aussi qu’ils ne prennent pas leurs fonctions dans leur globalité. Je trouve que le temps de classe hebdomadaire n’est pas assez important.
En 1968, j’ai fait 3 semaines de grève. Nous voulions transformer l’école.
Pour ne pas le faire, le ministre Edgar Faure décide d’enlever 3 heures par semaine. Démagogie pour les instits et pour les parents.
Le service de l’étude est régi par un système qui ôte toute autonomie à l’instituteur en le mettant sous la coupe de la mairie ou d’une association. Et voilà qu’apparaît le périscolaire. De ce fait, l’instituteur a relégué sa fonction d’animateur, le sport scolaire, les colonies de vacances, aux mains maintenant de professionnels de l’animation.
Un problème était posé aux parents. Il y avait la fameuse journée pédagogique. Une journée sans classe. Intolérable.
On passe à 26 heures. On met dans ces heures les conseils d’école, dont il y aurait beaucoup à dire, la journée pédagogique et les différentes réunions de concertation.
Le ministre Luc Chatel qui ne voulait pas que du bien à l’école de la République, passe à 24h sous les applaudissements des parents et des enseignants.
Je suis peut-être bête. On ne fait en 24h pas ce qu’on faisait en 30h.
D’autant qu’on a alourdi la barque avec l’informatique, les langues et toutes sortes d’opérations humanitaires qui n’ont rien à voir avec l’école.
Il faut donc augmenter la durée hebdomadaire de classe.
Il faut que l’enseignant prenne en compte l’ensemble de ses tâches, toutes celles qui étaient enseignées à l’école normale. L’instituteur ne doit pas arriver à 8h20 avec sa mallette pleine de belles préparations. L’instituteur ne doit pas se considérer comme un ouvrier qui travaille en fini quitte.
Il doit connaître ses élèves, leur environnement familial dans tous ses aspects sociaux et culturels. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’engageait volontiers dans les associsions ou les clubs, les seyndicats et dans la vie municipale. Il y était apprécié.
L’enseignant ne doit pas faire de l’aide personnalisée à heure fixe, dans des conditions douteuses, pour très peu d’élèves à condition que les parents le veuillent bien.
Le soutien n’est pas le travail de spécialistes, il est d’abord le souci du maître, quitte à appeler en seconde intention un maître rééducateur, un psychologue, un orthophoniste, etc. Mais en premier, c’est son souci.
Ce qui veut dire que le métier d’instituteur est un travail plus qu’à plein temps.
J’enrage de voir une femme qui dit privilégier sa vie de famille.
J’enrage de voir un enseignant qui dit privilégier ses études, ou ses passions et activités personnelles. On est d’abord instituteur.
Mais me direz-vous, la durée de classe est trop longue. L’enfant se fatigue.
Non ! La classe ne fatigue pas l’enfant, c’est tout ce qu’il y a autour.
D’abord, et je ne vous l’apprendrai pas, la télévision. L’enfant y est suspendu depuis le lever jusque souvent fort tard dans la nuit. Pour voir quoi. Pour apprendre quoi ?
Gully, dessin animé souvent laid et sans vision culturelle.
Où est-elle passée la télévision scolaire qu’on proposait sur les chaînes publiques ?
A la place l’enfant regarde des publicités avec des barres chocolatées et un bandeau : Pour votre santé, etc…. Honteux.
Qui osera me dire que cela cultive et instruit le jeune être qui est en extase devant ?
Et puis il y a les parents. A peine sorti de l’école, l’enfant doit aller au cours de chant de dessin de poney, etc etc. Il faut courir d’un endroit à l’autre, c’est payant. En réalité c’est occupationnel pendant que les parents sont au travail ….
C’est donc cette vie infernale qui fatigue l’enfant. Pas l’école.
Et que dire de sa mémoire.
On nous dit que l’attention des enfants ne tient pas le choc. Qu’il n’y a que des rebonds d’attention.
Pas étonnant alors qu’il est soumis cette profusion d’images et de sons, il ne reste plus de place pour mémoriser ce qui doit l’être. Les enfants d’aujourd’hui sont vifs, aptes à des choses plus difficiles. Mais ils ne mémorisent pas.
La semaine scolaire était rythmée avec une pause. Le jeudi, devenu mercredi avait ce mérite. L’enfant pouvait se reposer, se reprendre. Vincent Peillon ne leur laisse même pas ce plaisir.
Les petites vacances qui devraient respecter les fameux rythmes 7 semaines et deux semaines ne le font pas sous la pression des lobbys hôteliers. Mais surtout, lors de ces vacances :
Il y a les veinards qui vont au ski. Vite vite pour profiter au maximum de la neige. Oui mais les enfants rentrent lessivés.
Il y a ceux qui doivent vite rejoindre papa, car la famille est recomposée. Le papa fait faire plein de choses pour qu’il ne soit pas dit. L’enfant rentre usé.
Il y a celui qui va au centre aéré car papa et maman travaillent, lever de bonne heure, une journée de centre, il connaît, il y va tous les ans, il est fatigué à la fin.
Il y a ceux qui n’ont pas cette chance. Alors, c’est quinze jours de Gully. Fatigue des yeux, lassitude, impression de n’avoir rien fait. Deux semaines perdues.
Mais surtout, ce qui me met en colère contre cette réforme, c’est une privatisation rampante de l’école.
Il est acquis que l’école, c’est de 7 heures à 18 heures. Post et périscolaire, cantine, centre aéré. Remarque : aucun texte n’oblige les municipalités à faire cela. Elles s’en déchargent parfois sur des associations. Mais les parents sont électeurs.
Et ces services sont souvent payants.
Monsieur Peillon veut que la classe finisse à 15h30. Il annonce. Aucun enfant ne quittera l’école avant 16h30. Avec qui ? En général, ce sera payant. Comment peut on dire que ce qui est obligatoire n’est pas gratuit ? On veut faire entrer dans l’école des associations privées.
Autrefois, le directeur d’école décidait de qui pouvait utiliser les locaux scolaires.
Maintenant, ce sont les maires, ils prêtent l’école à toutes sortes d’associations. Demain sera pire. Et aucune garantie ne sera donnée sur la laïcité ou le républicanisme des occupants.
Mais il y aurait tant à dire que je préfère m’arrêter.
Rythmes scolaires
Je voudrais commencer par vous lire mon journal local de la semaine dernière. On y parlait des rythmes scolaires.
On interroge monsieur Hubert Montagner chercheur à l’inserm et spécialiste du rythme de l’enfant
Le titre fait réfléchir :
Derrière chaque écolier il y a un enfant. Et oui, et il aurait pu ajouter, chaque enfant est différent de l’autre.
Ensuite il nous ressort les arguments habituels. On travaille mieux le matin que l’après-midi. On savait. C’est pour cela que les allemands font classe le matin.
Il nous dit que de 14h à 16h ; il y a un rebond de vigilance. Ça dépend de ce qu’on a mangé. Bref rien de spécial et qu’on ne sache déjà.
Quel instituteur digne de ce nom ne plaçait pas de 15 à 16h gymnastique, dessin, musique, matières qui nécessite moins d’attention.
Le reste est plus intéressant :
Il nous dit que les capacités d’attention varient en fonction de l’âge, mais aussi de l’état de sécurité affective.
Les enfants qui subissent des troubles du sommeil, ou vivent dans un climat intrafamilial en déficit d’affection n’ont pas ce rebond d’attention de l’après-midi et ils sont généralement en difficulté scolaire.
Il vient de nous apprendre que les enfants qui ne sont pas heureux chez eux ont de moins bons résultats.
Mais ce grand « spécialiste » ajoute quelque chose que je suis incapable de comprendre.
Il faut enfin prendre conscience que derrière chaque élève, il y a un enfant.
D’où la nécessité d’une implication entre l’équipe éducative et la mairie, les associations, les clubs, qui s’investiraient dans l’école.
Pour ma part, je suis persuadé que la pédagogie est une science expérimentale. En ce sens, on apprend en observant l’enfant, en essayant, en constatant ses échecs et ses réussites, en en tenant compte.
On ne fait pas de pédagogie à la suite d’études de laboratoires. Ce n’est pas affaire de tubes à essais, de microscopes, de spécialistes hyper pointus. Mais on progresse par sa propre expérience. C’est souvent une affaire de don et de goût. On est ou on n’est pas pédagogue, on l’est si on aime les enfants.
Chaque enseignant est différent de l’autre, chaque enfant est différent de l’autre.
Pierre Rothiot disait : On ne peut être un bon enseignant si on n’a pas soi-même des enfants. Raisonnement un peu douteux ! Mais il disait quelque chose de plus subtil, et je regrette de ne pas avoir suivi ce précepte :
Si vous avez un enfant, achetez un carnet et notez tout ce que vous pouvez observer.
Je voudrais donc maintenant parler du sujet à la lumière de ma vie d’élève, de ma vie d’instituteur, de ma vie de père et de grand père.
Elève et jeune instituteur j’ai vécu au rythme de 30 heures de classe par semaine. Il fallait y ajouter 4h d’études, ce qui fait que l’enfant quittait l’école à 18h.
L’horaire de début de classe, à 8h30, n’était pas forcément respecté car l’instit étant présent plus tôt pour préparer sa classe, l’élève venait parfois plus tôt, apprenait ses leçons en silence, sollicitait le maître qui pouvait faire de l’aide personnalisée.
Et personne ne trouvait les horaires démentiels. Et les enfants n’étaient pas sur les genoux.
Il n’y avait pas de vacances de Toussaint, moins de deux semaines entre Noël et Nouvel an. Pas de vacances d’hiver. Quinze jours à Pâques. Et 10 semaines de grandes vacances du 14 juillet au 1e octobre.
Et il n’y avait personne pour nous parler de cycles de sept semaines, avec quinze jours de repos, système déformé par les exigences hôtelières et de l’industrie de la neige.
Personne ne se plaignait. Et les enfants n’avaient pas perdu leurs acquis après plus de deux mois de vacances d’été.
Et oui. Les enfants étaient-ils différents. Non ! On les a fait différents.
Je voudrais tout d’abord vous dire à quel point je trouvais une hérésie les propos du ministre Jospin qui voulait mettre l’enfant au centre du système éducatif. Non ! Au centre de l’école est la connaissance. C’est ce qui rendra libre.
La connaissance, tout le monde doit être à son service, l’enfant, l’enseignant, les parents. Et c’est parfois dur. Dur d’apprendre mon enfant. Dur de se colleter à essayer d’imprégner l’élève de ce qu’on juge utile qu’il sache. Dur de se lever le samedi pour mettre l’enfant à l’école.
Les parents ont vite considéré l’école comme un service rendu. Un endroit avant tout de garde pendant qu’ils vont travailler, faire les courses ou se divertir.
La porte était ouverte au périscolaire, aux activités annexes, mais aussi au service de garde quand l’instituteur est en grève.
Peu importe que ce jour là, l’enfant n’apprenne rien, il est gardé.
Et même quand l’enseignant est malade, il est difficile de mobiliser les parents, si à tout le moins l’enfant est accueilli dans une autre classe. L’école n’est plus un lieu de connaissance, mais une vaste garderie.
Ecartons les scories de mon propos. Retraité depuis plus de quinze ans, je suis toujours syndiqué. Je trouve que les instits travaillent, et souvent bien. Je pense qu’ils ne sont pas assez payés.
Pour autant, je trouve aussi qu’ils ne prennent pas leurs fonctions dans leur globalité. Je trouve que le temps de classe hebdomadaire n’est pas assez important.
En 1968, j’ai fait 3 semaines de grève. Nous voulions transformer l’école.
Pour ne pas le faire, le ministre Edgar Faure décide d’enlever 3 heures par semaine. Démagogie pour les instits et pour les parents.
Le service de l’étude est régi par un système qui ôte toute autonomie à l’instituteur en le mettant sous la coupe de la mairie ou d’une association. Et voilà qu’apparaît le périscolaire. De ce fait, l’instituteur a relégué sa fonction d’animateur, le sport scolaire, les colonies de vacances, aux mains maintenant de professionnels de l’animation.
Un problème était posé aux parents. Il y avait la fameuse journée pédagogique. Une journée sans classe. Intolérable.
On passe à 26 heures. On met dans ces heures les conseils d’école, dont il y aurait beaucoup à dire, la journée pédagogique et les différentes réunions de concertation.
Le ministre Luc Chatel qui ne voulait pas que du bien à l’école de la République, passe à 24h sous les applaudissements des parents et des enseignants.
Je suis peut-être bête. On ne fait en 24h pas ce qu’on faisait en 30h.
D’autant qu’on a alourdi la barque avec l’informatique, les langues et toutes sortes d’opérations humanitaires qui n’ont rien à voir avec l’école.
Il faut donc augmenter la durée hebdomadaire de classe.
Il faut que l’enseignant prenne en compte l’ensemble de ses tâches, toutes celles qui étaient enseignées à l’école normale. L’instituteur ne doit pas arriver à 8h20 avec sa mallette pleine de belles préparations. L’instituteur ne doit pas se considérer comme un ouvrier qui travaille en fini quitte.
Il doit connaître ses élèves, leur environnement familial dans tous ses aspects sociaux et culturels. C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’engageait volontiers dans les associsions ou les clubs, les seyndicats et dans la vie municipale. Il y était apprécié.
L’enseignant ne doit pas faire de l’aide personnalisée à heure fixe, dans des conditions douteuses, pour très peu d’élèves à condition que les parents le veuillent bien.
Le soutien n’est pas le travail de spécialistes, il est d’abord le souci du maître, quitte à appeler en seconde intention un maître rééducateur, un psychologue, un orthophoniste, etc. Mais en premier, c’est son souci.
Ce qui veut dire que le métier d’instituteur est un travail plus qu’à plein temps.
J’enrage de voir une femme qui dit privilégier sa vie de famille.
J’enrage de voir un enseignant qui dit privilégier ses études, ou ses passions et activités personnelles. On est d’abord instituteur.
Mais me direz-vous, la durée de classe est trop longue. L’enfant se fatigue.
Non ! La classe ne fatigue pas l’enfant, c’est tout ce qu’il y a autour.
D’abord, et je ne vous l’apprendrai pas, la télévision. L’enfant y est suspendu depuis le lever jusque souvent fort tard dans la nuit. Pour voir quoi. Pour apprendre quoi ?
Gully, dessin animé souvent laid et sans vision culturelle.
Où est-elle passée la télévision scolaire qu’on proposait sur les chaînes publiques ?
A la place l’enfant regarde des publicités avec des barres chocolatées et un bandeau : Pour votre santé, etc…. Honteux.
Qui osera me dire que cela cultive et instruit le jeune être qui est en extase devant ?
Et puis il y a les parents. A peine sorti de l’école, l’enfant doit aller au cours de chant de dessin de poney, etc etc. Il faut courir d’un endroit à l’autre, c’est payant. En réalité c’est occupationnel pendant que les parents sont au travail ….
C’est donc cette vie infernale qui fatigue l’enfant. Pas l’école.
Et que dire de sa mémoire.
On nous dit que l’attention des enfants ne tient pas le choc. Qu’il n’y a que des rebonds d’attention.
Pas étonnant alors qu’il est soumis cette profusion d’images et de sons, il ne reste plus de place pour mémoriser ce qui doit l’être. Les enfants d’aujourd’hui sont vifs, aptes à des choses plus difficiles. Mais ils ne mémorisent pas.
La semaine scolaire était rythmée avec une pause. Le jeudi, devenu mercredi avait ce mérite. L’enfant pouvait se reposer, se reprendre. Vincent Peillon ne leur laisse même pas ce plaisir.
Les petites vacances qui devraient respecter les fameux rythmes 7 semaines et deux semaines ne le font pas sous la pression des lobbys hôteliers. Mais surtout, lors de ces vacances :
Il y a les veinards qui vont au ski. Vite vite pour profiter au maximum de la neige. Oui mais les enfants rentrent lessivés.
Il y a ceux qui doivent vite rejoindre papa, car la famille est recomposée. Le papa fait faire plein de choses pour qu’il ne soit pas dit. L’enfant rentre usé.
Il y a celui qui va au centre aéré car papa et maman travaillent, lever de bonne heure, une journée de centre, il connaît, il y va tous les ans, il est fatigué à la fin.
Il y a ceux qui n’ont pas cette chance. Alors, c’est quinze jours de Gully. Fatigue des yeux, lassitude, impression de n’avoir rien fait. Deux semaines perdues.
Mais surtout, ce qui me met en colère contre cette réforme, c’est une privatisation rampante de l’école.
Il est acquis que l’école, c’est de 7 heures à 18 heures. Post et périscolaire, cantine, centre aéré. Remarque : aucun texte n’oblige les municipalités à faire cela. Elles s’en déchargent parfois sur des associations. Mais les parents sont électeurs.
Et ces services sont souvent payants.
Monsieur Peillon veut que la classe finisse à 15h30. Il annonce. Aucun enfant ne quittera l’école avant 16h30. Avec qui ? En général, ce sera payant. Comment peut on dire que ce qui est obligatoire n’est pas gratuit ? On veut faire entrer dans l’école des associations privées.
Autrefois, le directeur d’école décidait de qui pouvait utiliser les locaux scolaires.
Maintenant, ce sont les maires, ils prêtent l’école à toutes sortes d’associations. Demain sera pire. Et aucune garantie ne sera donnée sur la laïcité ou le républicanisme des occupants.
Mais il y aurait tant à dire que je préfère m’arrêter."
claireleconte
  • claireleconte | 10/04/2013
Bonsoir. Était-il à l'AG ? Est-ce lui qui est venu me voir à la fin de ma conférence ? Il ne s'est pas présenté à moi. Non, je ne peux être en accord avec tout ce qu'il dit. On ne peut plus ignorer que l'enfant d'aujourd'hui est éduqué autant à l'extérieur decĺécole qu'au sein de la classe. Et l'un des rôles de l'école est de justement faire du lien entre ces acquis réalisés sans elle et ceux qu'elle provoque chez l'élève. C'est ce que je mets derrière les transferts d'apprentissage, véritable richesse pour l'enfant qui aura appris à les faire de lui-même. L'école a tout à gagner à s'ouvrir sur son environnement mais aussi à s'ouvrir à son environnement. C'est ce qui lui permettra de ne pas être débordé par l'école privée. Et cela ne modifie en rien le rôle et le statut de l'enseignant, au contraire, ça le grandit aux yeux des enfants car "il connaît tout" ! C'est ainsi qu'il pourra former le jugement critique de ses élèves, ne serait-ce que par rapport à ce qu'ils regardent à la télé. Ce n'est pas en restant repkié sur les seuls savoirs qu'elle doit transmettre. Et mieux connaître les apports éducatifs faits par d'autres qu'elle l'aidera à les intégrer dans ses propres apprentissages ce qui créera la continuité éducative dont a tant besoin l'enfant. On peut continuer à échanger par mail si vous le souhaitez. Sincèrement. Claire

Voir plus de commentaires

Ajouter un commentaire