Qui suis-je ?

Présentation rapide de mon parcours professionnel

Claire Leconte, qui suis-je ?

J’ai commencé ma carrière professionnelle comme professeur de mathématiques en collège, sur un poste de PEGC qui m’a conduite à enseigner la biologie et l’EPS pour les filles passant le BEPC !

Mon expertise en chronobiologie vient de mes dix années passées en tant qu’enseignant-chercheur en psychologie dans un laboratoire du sommeil de l’université de Lille 3 dans lequel nous nous intéressions au rôle du sommeil paradoxal sur la mémoire et les activités cognitives. Ma thèse de doctorat a consisté à évaluer les effets de l’aménagement de l’environnement immédiat de vie des grands prématurés sur la maturation de leur rythme veille-sommeil, qui m’a permis de constater que des stimulations visuelles et auditives, proposées intelligemment et périodiquement dans la couveuse des enfants, leur a permis à la fois une normalisation de la maturation de ce rythme, et une évolution cognitive elle aussi normalisée (évaluée par une collègue doctorante en psychologie). Ce qui m’a conduite à m’intéresser, dès 1980, aux effets d’un aménagement des temps et des espaces scolaires sur les apprentissages et le développement des enfants et des adolescents.

Devenue Professeur de psychologie de l’éducation à Lille 3, j’ai créé le premier certificat de maîtrise, en France, de psychologie de l’éducation, car je m’intéressais à l’enfant dans sa globalité (y compris au regard de ses rythmes biologiques) et dans ses rapports avec son environnement de vie. J’ai créé le centre de formation des psychologues scolaires de Lille et n’ai cessé de mener mes recherches au sein des établissements scolaires, avec et pour les équipes d’enseignants. L'éducation ne se résume pas pour moi, à l'instruction et l'enseignement délivrés par l'école, elle fait partie intégrante de la vie des enfants, y compris des enfants porteurs de handicaps. J'ai ainsi longuement travaillé sur les programmes éducatifs tels le TEACCH (Treatment and Education of Autistic and related Communication Handicapped Children) pour les enfants porteurs de troubles graves du développement mais aussi sur le PEI (Programme d'Enrichissement Instrumental de Feurnstein), pour les enfants et adolescents présentant des difficultés d'apprentissage non liées à un retard mental. J'ai encore participé à l'évaluation des effets d'une molécule susceptible de traiter les troubles d'hyperactivité chez des enfants porteurs d'Infirmité Motrice Cérébrale, dans un centre Bruxellois.

Mes connaissances pratique et théorique de l’enseignement et de l’éducation m’autorisent à dire aujourd’hui qu’on fait des erreurs monumentales en considérant que l’allégement horaire des journées de l’enfant ou encore la prise en considération de certains soit-disant pics de vigilance vont lui permettre une meilleure réussite éducative. C’est bien le travail mené sur les contenus des temps passés par l’enfant au cours de sa journée, sur les méthodes et les pratiques pédagogiques mises en œuvre par tous les acteurs éducatifs qu’il va rencontrer, sur l’ordonnancement réfléchi des séquences pédagogiques se déroulant au cours de sa journée qui va permettre de lui fournir la disponibilité attentionnelle nécessaire à ses apprentissages, sans lui imposer de surcroit de fatigue. Et c’est aussi en refusant l’émiettement de ses temps pour permettre au contraire de réaliser une continuité éducative en lien avec la cohérence donnée à ces divers temps qu’on parviendra à lui faire prendre conscience des compétences, multiples, qui sont les siennes et ainsi à développer chez chacun d’eux une confiance en soi propre à lui donner envie « d’apprendre » et de faire les efforts nécessaires à sa réussite.

Enfin j’ai non seulement participé à la construction de nombreux projets d’aménagements des temps (écoles primaires (élémentaires et maternelles) mais aussi collèges) s’appuyant sur des projets éducatifs construits de façon partenariale, sur toute la France, j’ai aussi été experte dans l’évaluation de tels projets via entre autres ma présence pendant 3 ans au CESARE (Comité d’Évaluation et de Suivi de l’Aménagement des Rythmes de l’Enfant) et la présidence du comité d’évaluation de ces aménagements pour la ville de Strasbourg qu’il m’avait été demandé d’assurer pendant plusieurs années. J'ai ainsi travaillé de près également avec le ministère Jeunesse et Sports et diverses associations partenaires de l'école comme les Francas.

Je pense pouvoir dire ce qu’il est bon ou pas de faire dans l’intérêt de l’enfant mais aussi pour améliorer la qualité de vie de ceux qui interviennent éducativement auprès de ces enfants, qu'ils soient enseignants, parents ou animateurs : de cette qualité de vie dépend le bien-être de l'enfant.

Commentaires (12)

1. Sophie ROUDAUT 30/03/2017

Bonjour
Nous sommes le CESC-I du bassin avranchinais qui est un Comité d’Education à la Santé et la Citoyenneté regroupant des écoles primaires, des collèges et un lycée afin de réaliser un parcours cohérent de la santé de la maternelle à la terminale. Notre thème pour l’année prochaine est « Mieux dormir pour mieux apprendre ». Nous voulons organiser une soirée en direction des familles pour une sensibilisation sur ce thème.
Nous recherchons donc une personne susceptible de réaliser une conférence sur le sommeil et ses impacts sur le cerveau et les apprentissages et pouvant intervenir entre septembre 2017 et décembre 2017.
1) Cela rentre-t-il dans vos missions ?
2) Si la réponse est positive et correspond à vos disponibilités, pouvez-vous nous envoyer un devis par retour de mail ?
3) Si la réponse est négative, connaissez-vous quelqu’un qui pourrait intervenir dans ce cadre ?
4) Avez-vous d’autres actions à proposer qui entrerait dans ce thème ?

Cordialement

2. Claire 31/03/2015

Bonjour,

Je m'intéresse à vos travaux, mais je n'arrive pas à trouver vos articles de fond dans les revues spécialisées ou vos interventions dans des colloques en tant que chercheuse en chronobiologie. Pourriez-vous me faire parvenir votre biblio contenant vos articles scientifiques? En vous remerciant par avance.

3. pickaert 26/09/2014

Bonjour
Je fais partie d'une association dont le but est de mettre en place une école parentale. Nous aurions aimé avoir vos conseils pour l'organisation des journées de classe. Vous étiez déjà intervenue je crois à Créquis(62), au tout début de ce projet. En espérant une réponse positive de votre part, salutations respectueuses.
S.Pickaert

4. claireleconte (site web) 21/05/2014

Bonjour
Je vous ai envoyé un mail en réponse. Bien à vous
Claire Leconte

5. Deparpe (site web) 20/05/2014

Bonjour,
Je suis animatrice d'un Relais Assistantes Maternelles. En partenariat avec le centre de loisirs et les associations de parents d'élèves, nous aimerions organiser prochainement une réunion sur les rythmes des enfants.
Mes coordonnées: ram.born@orange.fr ou 0553715305.
D'avance merci.
Cordialement,
véronique Deparpe

6. claireleconte (site web) 30/01/2014

Je vous envoie un mail que nous puissions échanger plus facilement. Bien à vous

7. mairie LA CHAPELLE SAINT AUBERT 14/01/2014

Bonjour,

Ayant assisté à votre conférence de Saint Aubin du Cormier au mois de décembre, nous souhaiterions prendre contact avec vous. C'est assez urgent. D'avance, merci.

Le secrétariat

8. Anissa Mokhretar 21/11/2013

Bonjour,

Je suis membre du collectif des parents d'élèves élus des écoles publiques du bassin creillois (Oise), nous sommes vraiment bien inquiets pour nos enfants et nos écoles à cause du nouveau dispositif mis en application dans les écoles, les activités périscolaires représentent à nos yeux un temps totalement inutile. Lors de notre mobilisation du 13/11 devant la mairie de Creil, on nous a confirmé qu'il n'y aura pas de suppression des TAP plutôt une amélioration du dispositif. Nous sommes encore plus furieux à l'idée que nos enfants payent cher cette réforme. C'est pourquoi, les parents d'élèves se mobilisent et souhaitent organiser une réunion d'information. On espère vous savoir parmi nous.
Merci de nous contacter par mail ou au n° de tél: 06.20.21.07.89.
Cordialement.

Anissa MOKHRETAR
Comité d'organisation

9. audier 17/11/2013

Enseignante en petite section de maternelle, je lis avec beaucoup d'attention vos écrits et adhère totalement à vos idées. Cependant je m'interroge de ne pas voir apparaître dans vos exposés sur le bien-être des enfants qui conditionne leur désir d'apprendre et le bien-être des enseignants qui conditionne leur désir d' enseigner autrement, un"détail!":le nombre d'enfants par classe .Je pense qui si je n'avais pas plus de 15 élèves par classe (et non 30), les mots "fatigues" et "échecs" ne seraient plus aussi employés...Il me semble que c'est par cela que l'on doit commencer.
Bien sincèrement

10. Le Mene 13/11/2013

Bonjour
En tant qu'association de parents d'élèves, nous souhaiterions organiser une réunion
au sein de notre groupe scolaire pour mieux informer les parents quant aux intérêts chronobiologique des enfants. La ville envisage un questionnaire pour déterminer un choix mercredi/ samedi début decembre. Faire intervenir un spécialiste nous parait essentiel car la portée des infos aura plus d'impact. Je represente le groupe scolaire La Pie a St. Maur des fosses. Je vous remercie de me contacter.

11. Cécile Flament 22/10/2013

Bonjour,

Je suis directrice de cabinet du Maire de Stains (93240) et nous souhaitons organiser une réunion publique sur les rythmes scolaires, dans le cadre de la mise en place de la réforme, le mercredi 27 novembre.
Nous souhaiterions vous solliciter pour une intervention.
dans l'attente d'un retour de votre part,
cordialement,

Cécile Flament

12. Julie Beckrich 27/09/2013

Bonjour

je suis journaliste à France 2.
Je cherche à vous joindre.
Pouvez-vous m'appeler au 06 01 28 07 77.

Merci.

Julie Beckrich

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau